Écrit : Fondation des prophètes

Je vais vous parler des voies d’Élohim, de ses lois…

Ce qui est en vigueur dans l’Église aujourd’hui et ce qui ne l’est pas.

Quelle importance ont pour vous les lois bibliques de la piété, celle de la justice- moralité, quelle importance a pour vous l’amour fraternel?

Rm 13 :10 « L’amour ne fait point de mal au prochain l’amour est donc l’accomplissement de la loi. »  Yahuah est amour…

ses lois nous conduisent donc dans l’amour…

Lorsque Yahuah parle de la justice pour l’être humain, entre les humains, il parle de la moralité; de la loi accomplie avec miséricorde et amour… Quelle importance ont pour nous les lois sacrificielles, qu’est-ce qui est aboli, qu’est-ce qui ne l’est pas?

Prenez Éphésiens 2 :20, Paul dit : « Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes.»

Voilà ce qui est dit à la véritable église vivante et sainte…  mais pouvez-vous nous dire, comme la première église, que vous avez été édifiés sur le fondement des prophètes?

Paul, au verset 19, témoigne que l’église d’Éphèse était devenue concitoyenne des saints, de ceux qui avaient cessé de pécher. Pourquoi? Parce qu’ils ont été édifiés, ils ont été instruits pour devenir une bâtisse spirituelle sainte. Ils ont été instruits sur le fondement des apôtres et des prophètes, qui, selon l’apôtre Paul, est le même fondement : se soumettre à la volonté, aux lois de Yahuah Tséva’ot.

La même sainteté est réclamée de la part des croyants. Et dans la bible, la sainteté est l’absence de péché, et le péché est la transgression de la loi. Voyez 1 Jean 3-4.

Et cette loi n’est pas le fruit de cogitation philosophique de grands penseurs de ce monde, comme elle ne découle pas non plus des principes élémentaires des cultes des religions de ce monde.

Prenez garde aussi de vous laisser enseigné par le Talmud et diverses fables judaïques.  L’adoration du Père Céleste, l’amour du prochain et la révélation prophétique n’y sont pas… au contraire : si vous prenez pour acquis ces pensées pharisiennes vous n’aurez pas foi  dans plusieurs paroles bibliques… vos yeux resteront fermés… vous serez outré de la véritable révélation…

Tite 1 :14 « et qu’ils ne s’attachent à des fables judaïques et à des commandements d’hommes »

Le Talmud a été écrit par les pharisiens après la destruction du Temple en 70. Mashiah parle aux Pharisiens et aux scribes :  Mt 15 :7-9 « Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous quand il a dit : Ce peuple m’honore des lèvres mais son cœur est éloigné de moi.  C’est  en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des commandements d’hommes. »

Des fables judaïques qu’ils enseignent encore aujourd’hui pour dominer le culte et l’esprit des hommes…

Ce genre d’écrits judaïques forme une religion qui glorifie  le savoir humain mais qui  passe à côté de l’adoration du Père en Esprit et en vérité ainsi que du véritable amour fraternel…  prenez garde d’être pris au piège dans un savoir vide et orgueilleux :

2Tim 3 : 5,7 : « Ayant l’apparence de la piété mais reniant ce qui en fait la force… apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité. »

Les premiers apôtres, premiers prophètes bibliques, savaient de quoi il en retournait, ils savaient de quoi il était question lorsqu’ Élohim leur demandait de se repentir et lorsqu’eux-mêmes, par la suite, demandaient au peuple de se repentir. La première chose que Yahushua exigea lorsqu’il était sur la terre, les premières paroles de l’évangile qu’il annonçait, étaient : « repentez-vous!» Vous pourrez le  voir dans Mathieu 4 :17 , et cette repentance conforme au  fondement des prophètes mais aussi, pour l’église,  comprenait toutes les paroles d’Ha’Mashiah qui a compléter la loi.

Le peuple qui l’écoutait savait très bien ce qui leur était demandé. Il connaissait les prophètes bibliques et ce qu’ils enseignaient. Prenez 1 Th 4 :2«

2 Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Yahushua. »  Il est important de noter ici les nouveaux préceptes de Mashiah qui viennent compléter la loi.   Paul ne parle plus seulement des préceptes donnés à Moïse…

Mt 5 : 17 « Ne croyez pas que je sois venu  pour abolir (détruire) la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir (détruire) mais pour la compléter. »

Mashiah « complète » la loi plutôt que de l’accomplir… s’il avait accomplit la loi comme exiger à Moïse il aurait fait lapider la femme adultère… (Jean 8) (Lév 20 :10)

Les préceptes donnés à Moïse s’adressaient à un peuple physique n’ayant pas reçu l’Esprit Saint; ce peuple était Israël et ces préceptes s’enchâssaient dans les 10 commandements…. Les prophètes de l’Ancienne Alliance ont suivi les 10 commandements et ses préceptes…

Mt  5 nous décrit  comment Yahushua  d’émonde et de complète la loi :

Mt 5 :38-39 « Vous avez appris qu’il a été dit : œil pour œil et dent pour dent.  Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre »

Il retranche d’anciens préceptes pour en instaurer de nouveaux, qui eux, exigent la mort à nous-mêmes pour répondre selon l’amour et non selon la haine…

Mt 5 : 43-45 « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.  Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux… »

Un érudit juif, David H. Stern, traduit par « compléter » plutôt qu’accomplir, dans le Jewish new testament.  Il explique clairement pourquoi pareille erreur des traducteurs.

À ce sujet il dit :  « ceux-ci voulaient absolument dire que Mashiah a tout accompli pour nous et que nous n’avons plus à suivre la loi….. mais Ha Mashiah a complété la loi et nous devons la suivre selon Ses paroles….. »

Yahusha a gagné l’Esprit-Saint pour nous, afin que nous puissions suivre ces nouveaux préceptes s’accordant toujours avec les 10 commandements…..   ces nouveaux préceptes pour un peuple qui recevrait l’onction pour apprendre à aimer.

Mt 21 :43 « C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Yahuah vous sera enlevé et sera donné à une nation qui en rendra les fruits. »  Pesez les mots d’Ha’Mashiah et croyez!  Il nous révèle de sa bouche même que le royaume sera enlevé aux Juifs pour être donner à une nation qui en portera les fruits.

Rm 9 :25 « selon qu’il le dit dans Osée : J’appellerai mon peuple celui qui n’était pas mon peuple et bien-aimée  celle qui n’était pas la bien-aimée. »  Elle n’est pas « un peuple »… ce sont les élus à travers le monde…

Rm 9 :24 « Ainsi il nous a appelés, non seulement d’entre les Juifs, mais encore d’entre les païens… »

1 Thess 4 :3 Ce que Élohim veut, c’est votre sanctification».  C’est-à-dire que vous soyez sans péchés, que vous cessiez de transgresser la loi biblique«; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité;
4 c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté,
5 sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Élohim;» qui continuent dans leur péchés.
au verset :« 7 Car Élohim ne nous a pas appelés à l’impureté» à briser les lois de la pureté (dans l’impureté il y a un manque d’amour, un manque de respect du prochain)  «mais à la sanctification. Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Élohim, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit.»

Prenez Hé 12 :14-16 «Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra Adonaï. »  (nous devons marcher sans péché)
15 Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce d’Élohim; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés;
16 à ce qu’il n’y ait ni impudique, ni profane »comprenez ici que la débauche et la profanation englobent une partie des lois d’Élohim, tous ceux qui pratiquent  la débauche brisent les lois de la pureté, (   les lois de l’amour du prochain). Tous ceux qui font de la profanation brisent les lois de la piété, les lois de l’adoration du Père Céleste, et agissent dans l’impiété.

Prenez 1 Co 10 :1-4 «Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu’ils ont tous passé au travers de la mer,
2 qu’ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer,
3 qu’ils ont tous mangé le même aliment spirituel, 4 et qu’ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Mashiah».

Ce rocher, c’était Mashiah Yahushua. C’était lui qui les suivaient.  Mashiah avait enseigné Moise sur les voies du Père, sur les lois qui régissaient la piété et la justice moralité, les lois sacrificielles. Et lorsque la Bible parle de la débauche et de la profanation, ce sont selon les lois bibliques de la moralité et de la piété qu’on peut en juger. C’est le Mashiah lui-même qui avait enseigné ces choses à Moise.

Prenez 2 Rois17 :13 «Yahuah fit avertir Israël et Juda par tous ses prophètes, par tous les voyants, et leur dit: Revenez de vos mauvaises voies, et observez mes commandements et mes ordonnances, en suivant entièrement la loi que j’ai prescrite à vos pères et que je vous ai envoyée par mes serviteurs les prophètes.
Les prophètes propageaient et enseignaient la loi : et quelle était la loi prescrite aux anciens d’Israël? Où était-elle écrite? Demandez à n’importe quel prophète de l’ancien testament, demandez à n’importe quel apôtre du nouveau testament; la loi de justice, de piété et de sainteté est écrite dans les cinq premiers livres de la bible… Ils le savaient et c’est-ce que les prophètes enseignaient, c’était le fondement des prophètes de même que celui des apôtres mais émonder et compléter par Yahushua.

Jean 7 :19 dit : «Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? Et nul de vous n’observe la loi» et c’était Mashiah qui l’avait donné à Moise…et le problème n’était pas que les pharisiens suivaient la loi, c’était qu’ils ne la suivaient pas. Ils abolissaient la loi au profit de leurs traditions, de leur propre religion.  Encore une fois : une partie de cette science religieuse juive est écrite dans le Talmud.

Les gens font la même chose aujourd’hui, au profit de leur propre religion, ils abolissent certaines lois qu’ils disent obsolètes et ils font vivre les préceptes qui ne sont pas bibliques

Acte 7 :38, nous dit que : Moïse« reçut des oracles vivants, pour nous les donner.»… IL les a donnés à Israël pour les donner à l’église : les élus de la nouvelle alliance. La véritable église qui est vivante devant Élohim se repend face à ces oracles vivants qui sont la fondation de toute vie en Yahuha.

Romain 2 : 13«Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Élohim, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.» Celui qui est juste devant Élohim est celui qui pratique, qui  accomplie la loi sur la piété et la justice, la moralité, l’amour qu’Élohim exige. Vous pouvez être surpris de cela et pensez que l’apôtre Paul parle autrement, c’est que vous n’avez pas compris les fondements sur lesquels il était appuyé.

Prenez 1 Tim 1 :8-10 «Nous n’ignorons pas que la loi est bonne,» il sait que la loi est bonne, les premiers nazaréens le savaient tous « pourvu qu’on en fasse un usage légitime,
9 sachant bien que la loi n’est pas faite pour le juste, »  ne vous trompez pas avec cette parole, elle n’est pas pour le juste car elle ne jugera pas le juste, le juste pratique la loi, sinon il est  pécheur.

Et voici ce qui arrive au pécheurs « mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs,  les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers,
10 les débauchés, les homosexuels, les voleurs d’hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, -»… …., c’est-à-dire à la loi que vous retrouvez dans la bible : tout ceux qui brisent cette sainte loi n’auront pas droit au royaume de Yahuah .« Conformément à l’évangile de la gloire de l’ Élohim bienheureux, l’évangile qui m’a été confié »

C’était l’évangile qu’Ha’Mashiah annonçait en débutant par «  repentez-vous « et, vous pouvez lire les dix commandements, vous n’entendrez pas parler des efféminés et des homosexuels.  Pourtant c’est bien écrit, lisez Lévitique chap. 18 et 19 et 20, vous verrez très clairement où Paul a pris ses directives.

Prenez 1 Co 6 :9 «Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Yahuah? »    si les justes sont ceux qui pratiques la lois de Yahuah, qui sont soumis à Yahuah, les injustes sont donc ceux qui brisent les loi de Yahuah, qui ne marchent pas avec Yahuah, qui continuent avec le péché, c’est pourquoi il dit «Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres,» tous ceux qui brisent les loi de moralité, les loi de piété «ni les adultères, (6:10) ni les efféminés, ni les homosexuels, 10 ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume d’Élohim. »             Tous ceux qui refusent de se repentir face à l’évangile enseigné et proclamé par Mashiah, et par les apôtres n’hériteront pas le royaume d’Élohim, c’est clair pour Paul.

Si le royaume échappe aux  méchants n’auront c’est donc qu’il  est réservé pour ceux qui vivent l’amour…

Paul exige que nous suivions Ex 20, et que nous suivions Lév 18. La loi sur la moralité et la piété enrichie par les paroles d’Ha Mashiah. Les justes, ceux qui se sont repentis, donc ceux qui pratiquent la loi à cause de leur foi en Mashiah,  éviteront la sentence qui sera donnée à ceux qui continuent à désobéir au Créateur. Lorsque les apôtres prêchaient «repentez-vous», ils avaient le même fondement que les prophètes bibliques, ils disaient donc : « cessez de transgresser la loi». Sinon, vous ne savez pas de quoi vous repentir et vous vous repentez à propos de certaine philosophies, ou certaines traditions du moment, certaines religions selon la manière décrite dans le Talmud, mais vous ne vous repentez pas réellement de ce qui est demandé, la loi qui a été donnée à Moïse.  Mashiah était la Parole vivante.  Il était la parole du Père faite chair.  Le Père a cette autorité d’émonder et de compléter « Sa » loi (c’était dans son plan dès le commencement !).  Yahushua  l’a fait selon les directives du Père.  Jean 7 :16

Les premiers apôtres demandaient au monde de se repentir, vous pourrez voir ça dans Actes2 : 38 et Actes 20 :21.

Jérémie 35;15 «Je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, je les ai envoyés dès le matin, pour vous dire: Revenez chacun de votre mauvaise voie, amendez vos actions, n’allez pas après d’autres dieux pour les servir» Vous devez pratiquer la piété biblique pour servir l’Élohim biblique. Sinon vous servez les autres dieux païens.

Prenez 2Chr 36 :15 «Yahuah, l’Élohim de leurs pères, donna de bonne heure à ses envoyés la mission de les avertir, car il voulait épargner son peuple et sa propre demeure.
16 Mais ils se moquèrent des envoyés d’ Élohim, ils méprisèrent ses paroles, et ils se raillèrent de ses prophètes, jusqu’à ce que la colère de Yahuah contre son peuple devînt sans remède.»

Prenez Jérémie 7 :25-28«Depuis le jour où vos pères sont sortis du pays d’Égypte, Jusqu’à ce jour, Je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, Je les ai envoyés chaque jour, dès le matin. 26 Mais ils ne m’ont point écouté, ils n’ont point prêté l’oreille; Ils ont raidi leur cou, Ils ont fait le mal plus que leurs pères. »  ils ont péchés  27« Si tu leur dis toutes ces choses, ils ne t’écouteront pas; Si tu cries vers eux, ils ne te répondront pas. 28 Alors dis-leur: C’est ici la nation » Et vous pouvez mettre «l’église»  «qui n’écoute pas la voix de Yahuah, son Élohim, Et qui ne veut pas recevoir instruction; La vérité a disparu, elle s’est retirée de leur bouche.».

Ne soyez pas rebelles comme l’ancien Israël, il est l’exemple donné à l’église de ce qu’il ne faut pas faire. Prenez 1Co 10 : 5 «Mais la plupart d’entre eux ne furent point agréables à Yahuah, puisqu’ils périrent dans le désert. Or ces choses sont arrivées pour nous servir d’exemple afin que nous n’ayons pas de mauvais désirs comme ils en ont eu»

Qu’est ce qu’a été leurs mauvais désirs?

Ils ont brisé les lois de la piété biblique, ils n’ont pas voulu rejeter l’impiété de ce monde et au verset 8 on lit «Ne nous livrons point à la débauche, comme quelques-uns d’eux s’y livrèrent» ils ont aussi rejeté la moralité qui est écrit dans la parole de Yahuah voilà ce qu’ils ont fait. Et il est demandé à l’église de ne pas faire comme eux.

Prenez Né 9 : 26 «Néanmoins, ils se soulevèrent et se révoltèrent contre toi. Ils jetèrent ta loi derrière leur dos, ils tuèrent tes prophètes qui les conjuraient de revenir à toi, et ils se livrèrent envers toi à de grands outrages.» les prophètes les conjuraient de revenir à quoi? À la loi, à la repentance! Et comment se soulevaient-ils contre Élohim?  En rejetant la loi d’Élohim derrière leur dos : c’était la rébellion.

 

 

Prenez Actes21 :20  les apôtres de Jérusalem annoncent avec joie à l’apôtre Paul que plusieurs juifs se repentaient «Puis ils lui dirent: Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs ont cru,» Et voici la preuve qu’ils ont crus« et tous sont zélés pour la loi.». ils étaient fier de le dire! Ils s’étaient repentis, ils étaient fondés sur la fondation des prophètes, ils avaient entendu la voix des apôtres, ils avaient entendu la voix du Maître qui demande la repentance et que nous marchions dans la sainteté. Nul ne verra le maître s’il ne marche pas dans la sainteté.

Mt 5 :20 :« Car, je vous le dis, si votre justice» c’Est-à-dire votre sainteté, dans la piété, dans la moralité, dans l’amour fraternel «ne surpasse celle des scribes et des pharisiens» qui se cachait derrière leur tradition, leur philosophie,  leur méchanceté   « vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.»

Ne vous réfugiez pas derrière votre religion, derrière la philosophie des hommes ou encore leur traditions pour vous excuser de conserver ce qui vous plaît dans vos vies mais que vous savez déplaire à Élohim. Car si votre justice, votre amour, votre sainteté ne surpasse pas celle des scribes et des gens religieux de ce temps et de notre temps, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux, c’est le message qui est annoncé.

Prenez Mt 23 :37 «Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu!»  Depuis le temps où l’église est tombée, où les premières églises sont tombées dans le péché, Adonaï a envoyer des prophètes et  des voyants, des gens qui étaient éclairés sur la parole afin que l’église se repente et marche dans les voies d’Élohim, mais de toute évidence la majeure partie  a fait comme l’ancien Israël, elle a rejeté le message et les envoyés de Yahuah.

Prenez Tite 2 :11 «Car la grâce de Yahuah, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. 12 Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété,»

La grâce d’Éloah nous enseigne à renoncer à l’impiété, c’est ce qu’elle fait! Et elle nous enseigne à vivre dans  la sagesse et dans la justice c’est-à-dire dans les lois de la justice et de la moralité de la bible.   Pour atteindre cette sagesse et cette justice l’être humain doit se détacher de l’amour de ce monde, de ce qu’il peut nous offrir, même religieusement, et se détacher de l’orgueil dans ce monde….  Ce genre de détachement nous apprend à vivre avec Adonaï et à aimer notre prochain.

Et à vivre selon la piété : suivre, donc, les shabbat et les fêtes de la Torah…

Et comme exemple pour comprendre la volonté du Créateur pour nous, sachez-le, l’être humain n’a toujours pas le droit de tuer, de voler, de mentir, de calomnier, de se quereller ou de commettre adultère. Les préceptes et les lois de Yahuah l’affirment et nous éclairent sur ce sujet et, en passant, le mot « amour » n’est pas une excuse pour diffamer les autres.  Nous ne sommes pas appelés à être des justiciers pourfendant les autres au nom de Yahusha.  Les pharisiens excellent là-dedans… ne soyez pas de méchants pharisiens….

Mais depuis le sacrifice d’Ha’Mashiah, certaines lois ont été abolies et l’église doit être éclairée à ce sujet.

La « loi » est un terme, un mot,  qui englobe plusieurs lois et qui se sépare en trois volets.  La loi sacrificielle, la loi de la piété qui, en grande partie concerne le culte, et la loi des mœurs, que la bible appelle aussi justice,  qui exige que nous portions les fruits de l’amour.

Matthieu

 

19.16 ;Et voici, un homme s’approcha, et dit à Yahushua: Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle?

19.17 : Il lui répondit: Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. Lesquels? lui dit-il.

19.18 : Et Yahushua répondit: Tu ne tueras point; tu ne commettras point d’adultère; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; honore ton père et ta mère;

19.19 : et: tu aimeras ton prochain comme toi-même.

 

1 Cor 13 : 1-3  « Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas l’amour, je suis un airain qui résonne, ou une cymbale qui retentit. Et quand j’aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, si je n’ai pas l’amour, JE NE SUIS RIEN. Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, SI JE N’AI PAS L’AMOUR CELA NE ME SERT À RIEN. »

Remarquez ce qu’écrit Paul!  C’est énorme!  Tout ce qui est impressionnant et qui paraît un « bien » devant les hommes n’est rien si la base n’est pas celle de l’amour…      Combien d’humain impressionne par leur savoir ou leurs actions mais non aucune miséricorde?  Ils écrasent leur prochain…

Ne soyez pas rusé pour échapper à la mort à vous-même que réclame l’amour…  cela vous conduirait à votre perte éternelle… Yahuah connaît la ruse des hommes…

Nous avons tous des émotions… si une personne nous dit : « Je suis sans émotion »  Il y a une vanité à le dire… la personne ne définit pas ses émotions.  Elle a soit des émotions de grands découragements qui la rende las ou des émotions de grande dureté qui la rendent méchante dans ses agissements.

Nous avons tous des émotions : la loi, par l’action du Saint Esprit en nous, doit briser ce qui est mauvais en nous afin de nous faire vivre les émotions véritable de l’amour du prochain…   Le reste de nos actions, sans cette réelle émotion d’amour fraternelle est  du domaine de l’intellect, de l’égoïsme, de la vanité et forme les religions et les œuvres humaines…

Elles ne peuvent amener à l’adoration du Père et l’amour du prochain car la religion est une façade dans leur vie…    Leurs actions, aussi brillantes soit-elle, ne servent pas l’amour… elles servent leurs propres buts…   elles désirent une reconnaissance humaine mais sachez : si elles ne connaissent pas pourquoi Yahushua est monté sur la croix, si elles n’ont pas « l’émotion de l’amour », alors tout ce qu’elles font ne sert à rien et ne peut pas conduire à salut…  Ce sont des œuvres qui ont pour base la vanité humaine….

Bien au contraire : le piège des œuvres sans amour épate et aveugle bien des gens… mais les émotions derrière elles sont contraire à celle de l’amour et conduisent donc à la mort… Le Père est amour… ses serviteurs, ses enfants, doivent l’être aussi…  Les émotions, les motivations mauvaises, sont contraires à la fondation des apôtres et des prophètes.

Mais retournons à la base : nous avons tous péché et la loi sacrificielle a toujours été le point de départ de notre salut, de la grâce.

Ezéchiel 18 :4 nous dit «…pèche, c’est celle qui l’âme qui mourra.»

Les êtres humains, depuis Adam et Ève et jusqu’à aujourd’hui, ont péché. Et la parole d’Élohim se réalise inexorablement, les êtres humains meurent.  Voilà pourquoi, par grâce, le Créateur a donné la loi sacrificielle. Elle est la porte d’entrée pour le genre humain, elle est toujours le point de départ, elle est le lien entre le Créateur et l’homme. Elle est l’action salvatrice qui devient effective pour ceux qui se repentent et demeurent fidèles à la volonté du Créateur, c’est-à-dire qui marchent dans  la piété et qui marchent dans la moralité, l’amour,  la justice de Yahuah.

Prenez Lévitique 5 : 5 «Celui donc qui se rendra coupable de l’une de ces choses, fera l’aveu de son péché. 6 Puis il offrira en sacrifice de culpabilité à Yahuah, pour le péché qu’il a commis, une femelle de menu bétail, une brebis ou une chèvre, comme victime expiatoire. Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation de son péché.» le verset 14 «Yahuah parla à Moïse, et dit: 15 Lorsque quelqu’un commettra une infidélité et péchera involontairement à l’égard des choses consacrées à Yahuah, il offrira en sacrifice de culpabilité à Yahuah pour son péché un bélier sans défaut, pris du troupeau d’après ton estimation en sicles d’argent, selon le sicle du sanctuaire.»

Prenez Exode 12 :5 «Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d’un an; vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau. 6 Vous le garderez jusqu’au quatorzième jour de ce mois; et toute l’assemblée d’Israël l’immolera entre les deux soirs. 7 On prendra de son sang, et on en mettra sur les deux poteaux et sur le linteau de la porte des maisons où on le mangera.» c’est le sacrifice de l’agneau, c’est le Messie sacrifié.

Nombre 18 :1 «Yahuah dit à Aaron: Toi et tes fils, et la maison de ton père avec toi, vous porterez la peine des iniquités commises dans le sanctuaire; toi et tes fils avec toi, vous porterez la peine des iniquités commises dans l’exercice de votre sacerdoce.»

C’était le sacerdoce sacrificiel selon l’ordre d’Aaron. Nous avons maintenant aujourd’hui le sacrifie selon l’ordre de Melchisédek c’est le sacrifice messianique. À partir de ce sacrifice ultime, nous avons le pardon, la possibilité d’être sauvé. Si vous prenez Jean 8 :11 (c’est la femme  prise flgrant délit d’adultère),  Mashiah lui répondit «Je ne te condamne pas non plus…» c’était la grâce qui était pour elle (et ce n’était pas selon les préceptes donnés à Moïse… ) c’est un nouveau précepte de la bouche même d’Ha’Mashiah.

Il lui dit maintenant comment se conduire sous cette grâce. «…va,(et ne transgresse plus la loi) et ne pèche plus». Le pardon vient du sacrifice de Yahushua et maintenant il lui demande la repentance c’est-à-dire de marcher dans les lois de piété et les lois de mœurs (celles qui exigent l’amour du prochain dans la plénitude des paroles de Yahushua.)  Cela voulait dire : cesse de mentir à ton mari, cesse de convoiter d’autres homme, cesse l’adultère, cesse d’être méchante, agit selon les lois d’Élohim, c’est ce qu’il demande. La personne qui se repent doit marcher dans les voies d’Élohim. Exode 20 : 3-7 nous dit de renoncer à l’impiété, Yahuah nous ordonne de renoncer à l’impiété de ce monde, et au verset 7« tu ne prendras point mon nom en vain». Tu ne cacheras pas l’impiété de ce monde sous mon nom.  Et au verset 8, c’est la base de la piété : «Souviens-toi du jour du repos pour le sanctifier». Voyez les lois qui sont encore effectives aujourd’hui.

Revenons à 1 Thess 4 : 7-8 « Car Élohim ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Élohim, qui vous a aussi donné son Saint Esprit. »

Prenez Lévitique 23 : 1 «Yahua parla à Moïse, et dit: 2 Parle aux enfants d’Israël, et tu leur diras: Les fêtes de Yahuah, que vous publierez, seront de saintes convocations. »

Il ne dit pas que ce n’est rien et que vous pouvez rejetez le shabbat, que vous pouvez rejeter ces fêtes, non, il dit que ce sont de saintes convocations.  Ha’Mashiah les a toujours suivies, les prophètes les ont toujours suivies, les apôtres aussi, et, ont demandé au peuple de les suivre!   Yahushua est Maître du shabbat!

C’est la piété de Yahuah!  Si vous rejeter et la bible et la piété, vous rejeter aussi Élohim. Il dit «Voici quelles sont mes fêtes» ce sont les fêtes du Créateur, de l’Élohim biblique, de l’Éloha d’Israel «3 On travaillera six jours; mais le septième jour est le shabbat, le jour du repos: il y aura une sainte convocation. Vous ne ferez aucun ouvrage: c’est le shabbat de Yahuah, dans toutes vos demeures 4 Voici les fêtes de Yahuah, les saintes convocations, que vous publierez à leurs temps fixés.»

avez les fêtes du printemps  et les fêtes d’automne qu’Élohim vous invite à vivre.  Les connaissez-vous? Devant Yahuah c’est très important. C’est la piété, c’est ce qu’il réclamait pour l’ancien Israël, c’est ce qu’il réclamait pour la nouvelle église comme culte et c’est en grande partie ce que les gens lui refusent.

Maintenant, retournons dans Exode 20 : 12-17, (ces lois parlent des relations humaines)  «Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que Yahuah, ton élohim, te donne.
13 Tu ne tueras point.
14 Tu ne commettras point d’adultère.
15 Tu ne déroberas point.
16 Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
17 Tu ne convoiteras point»

La base de la loi nous conduit au niveau plus haut de la loi que nous retrouvons dans 1 Corinthiens 13 : 4-8 qui nous dit l’action de l’amour pour ceux qui en vivent les sentiments profonds… « L’amour ne périt jamais » verset 8.   La loi nous conduit vers cet amour qui fait vivre à jamais!  Sinon c’est la mort!

On parle ici de la justice entre les hommes, vivre dans la sainteté : dans le véritable amour. Prenez Lévitique 18 :6. Où Paul a-t-il trouvé ces mots pour parler d’«efféminés», pour parler d’homosexuels, pour parler de débauche?. Il les a pris dans la loi, dans la parole de Yahuah qu’il croyait et qu’il enseignait, c’était l’évangile, repentez-vous! Si vous rejetez la parole de l’évangile, l’écriture, vous rejetez et l’écriture et Élohim et le Messie. Et son œuvre! Au verset 6 «Nul de vous ne s’approchera de sa parente, pour découvrir sa nudité.» C’est de l’inceste! Au verset 20 «Tu n’auras point commerce avec la femme de ton prochain, pour te souiller avec elle.». Ne commett pas adultère. Au verset 22 «Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. 23 Tu ne coucheras point avec une bête, pour te souiller avec elle.». C’est une abomination, voilà où Paul avait pris ces choses. Il  y croyait, et il dit que les gens qui font ces choses n’hériteront pas le royaume d’Élohim ni la vie éternelle. «Tu ne coucheras point avec une bête, pour te souiller avec elle» c’est la bestialité, c’est la débauche, Yahuah a écrit ces choses. Vous pouvez mettre votre doigt dessus.

Lévitique 19, à la fin du verset 2 il dit «Parle à toute l’assemblée des enfants d’Israël, et tu leur diras: Soyez saints, car je suis saint, moi, Yahuah votre Élohim.

Être saint c’est, de toute évidence, être fidèle dans l’observance des lois de notre Créateur…

« Chacun de vous respectera sa mère et son père, et observera mes shabbats.»  « Je suis Yahuah votre Élohim»

Prenez le chapitre 20 : 12 «Si un homme couche avec sa belle-fille, ils seront tous deux punis de mort; ils ont fait une confusion: leur sang retombera sur eux. 13 Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux. 14 Si un homme prend pour femmes la fille et la mère, c’est un crime: on les brûlera au feu, lui et elles, afin que ce crime n’existe pas au milieu de vous.». Et vous me direz, on ne peut accepter cette loi : on ne doit pas tuer les gens ainsi…  Cela était exigé d’un peuple sans Esprit Saint (Israël)

Mais vous devez respecter les lois d’Élohim, vous ne pouvez pas coucher avec un homme si vous êtes un homme ou  avec une femme si vous êtes une femme. Vous ne pouvez pas coucher avec votre belle-fille ou votre beau-fils, vous ne pouvez pas faire ces choses, c’est de la débauche.

C’est la lumière des paroles de Yahuah qui nous éclaire à ce sujet!  Pas la société ni ses psychologues ou ses psychiatres.  Ces derniers appellent le mal bien et le bien mal…

Prenez Hébreux 10 :26-27, Yahuah est sérieux, il est conséquent, ces choses vont arriver. «Car, si nous péchons (si nous transgressons la loi,  l’amour )  volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés »

Le sacrifice d’Ha’Mashiah, la porte qu’il nous a ouverte ne sera plus valide pour nous. Si nous avons souillé, tenu pour profane, impur et sans amour son sacrifice car l’impureté est pleine d’adultère, de méchanceté… il n’y a donc plus de salut dans ce cas. «27 mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles.» C’est Éloha qui va faire ce jugement, ce n’est pas à l’homme comme demandé dans l’ancien Israël.

Prenez Hébreux 13 : 4 «Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Élohim jugera les débauchés et les adultères.» même si vous vous appelez chrétiens, si vous agissez contre la loi, vous serez jugés par Yahuah. C’est lui qui le fera. C’est lui qui donne la vie, c’est lui qui donne aussi la mort. Il l’a dit. Et il sera conséquent avec ce qu’il dit. Il faut réaliser que pour nous Mashiah a gagné l’Esprit Saint. Sans cet Esprit Saint, il nous est impossible de vivre les lois de la piété, des mœurs et de vivre véritablement dans l’amour fraternel et non pas dans un carcan religieux cachant les motivations pour le moins égoïstes et orgueilleuses des humains.

Seules certaines personnes comme les prophètes étaient ointes spécialement pour annoncer ces choses et demander la repentance, mais le peuple demeurait impuissant, parce que le l’Esprit-Saint  n’était pas déversé sur eux. Aujourd’hui, à ceux qui sont sérieux et qui le demande, Élohim donne. Il donne la puissance pour la sanctification, vous n’avez pas le droit de dire, «nous n’avons pas de puissance, nous ne pouvons pas vivre la sainteté».  Il a libéré cette puissance pour nous. Prenez Hébreux 10 :14 et voyez ce qu’il fait dans nos vies, l’Esprit Saint donne de ne pas pécher et un esprit impur donne de pécher: «Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés… » au verset 16 « Voici l’alliance que je ferai avec eux, »  C’est la nouvelle alliance qui était promise, le saint Esprit « Après ces jours-là, dit le Adonaï Je mettrai mes lois dans leur coeur, et je les écrirai dans leur esprit»

Par le sacrifice, par la nouvelle alliance, le Saint Esprit va mettre les lois de piété, les lois des mœurs, qui comprennent l’amour dans nos cœurs et nos esprit, afin que nous vivions dans les voies d’Élohim. Voilà ce qui était promis!

Prenez Hébreux 8 :10 «Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël,» c’est avec l’église, la nouvelle alliance « Après ces jours-là, dit  Adonaï: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur;» il est conséquent : il avait promis le Saint Esprit et il l’a donné dans la Nouvelle Alliance. Yahushua est monté dans les cieux pour nous l’envoyer.

Et vous ne pouvez pas dire : non!  Nous ne voulons pas! Ou nous ne savions pas.

Dans Hébreux 12 :14  « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra Adonaï. »     comme je l’ai dit, il faut rechercher la sanctification grâce au Saint Esprit qui éclaire la Parole et nous donne la puissance parce que sans elle, personne ne verra le Seigneur.

Si vous prenez Hébreux 6 :19 Ha’Mashiah a fait le sacrifice parfait pour nous «19 Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide; elle pénètre au-delà du voile, 20 là où Yahushua est entré pour nous comme précurseur, ayant été fait Souverain Sacrificateur pour toujours, selon l’ordre de Melchisédek»  Ha’Mashiah est sacrificateur non selon l’ordre d’Aaron mais selon l’ordre de Melchisédek.

C’est par cette porte ouverte, et par son sacrifice que nous pouvons saisir l’espérance qui nous est proposée. Le saint esprit qui nous a été proposé aussi.

Prenez Hébreux 10 : 1 «En effet, la loi,»        il parle ici de la loi sacrificielle d’animaux         «qui possède une ombre des biens à venir, et non l’exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu’on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection.» Pourquoi? Parce qu’elle ne pouvait gagner le Saint Esprit que Mashiah a gagné par son sacrifice pur et unique. Verset 8 «Après avoir dit d’abord: Tu n’as voulu et tu n’as agréé ni sacrifices ni offrandes, ni holocaustes ni sacrifices pour le péché (ce qu’on offre selon la loi),»  c’est la loi sacrificielle «il dit ensuite: Voici, je viens Pour faire ta volonté.» Il supprime ainsi la première chose »  , c’est-à-dire,  il supprime la loi sacrificielle d’animaux,   « pour établir la seconde.

Prenez Hébreux 10 :14 «14 Car, par une seule offrande,» c’est-à-dire le sacrifice ultime, le sacrifice du Messie «il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés» la perfection et la sanctification sont l’absence de péchés, et c’est par le saint esprit que nous pouvons marcher dans sa perfection et dans la sainteté qu’Élohim réclame.

Hébreux 7, la loi sacrificielle a été abolie. Verset 17 …« car ce témoignage lui est rendu: Tu es Sacrificateur pour toujours Selon l’ordre de Melchisédek.  18 Il y a ainsi abolition d’une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité,» On parle ici du sacrifice d’animaux qui a été aboli «19 car la loi (la loi pour les sacrifices d’animaux) n’a rien amené à la perfection, et introduction d’une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons d’Élohim».  C’est par le sacrifice de l’agneau, par le Saint Esprit que nous nous approchons d’Élohim. Verset 11 « Si donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique» donc le sacerdoce lévitique ne pouvait nous amener à la perfection. Mais le sacerdoce messianique nous apporte, par le Saint Esprit, la possibilité de vivre dans les lois de Yahuah, la piété, l’amour et la sainteté.

Hébreux 8 :10 «…Après ces jours-là, dit  Adonaï: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur;» voilà ce que fait le nouveau sacerdoce. On voit dans Hébreux 6 : 17 qu’ Adonaï est devenu le sacrificateur pour toujours et nous voyons que la loi sacrificielle selon l’ordre d’Aaron a été abolie.  Le sacrifice de l’agneau, Yahushua a été fait une fois pour toute et ce sacrifice ne peut être fait par aucun autre. Ce sacrifice nous offre le Saint Esprit, la purification. L’Adonaï, Yahushua, explique comment obéir au Père et obtenir la vie éternelle.

Prenez Luc 10 :(25) «Un docteur de la loi se leva, et dit à Yahushua pour l’éprouver: Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? 26 Yahushua lui dit: Qu’est-il écrit dans la loi? Qu’y lis-tu?
27 Il répondit: Tu aimeras Adonaï, ton Élohim, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même. (voyez comme vous ne pouvez passer à côté de l’amour fraternel)  28 Tu as bien répondu, lui dit  Yahushua; fais cela, et tu vivras». La volonté du Père est clairement expliquée dans la loi sur la piété, la loi sur les mœurs et l’amour; la justice d’Éloha entre les hommes. C’est là où  Adonaï amène le croyant, la repentance face à la vérité.

Dans Jean 17 : 17 le Mashiah a prié pour nous en disant : « sanctifie les par ta vérité, ta parole est la vérité» mais quelle parole?  La Parole pour nous conduire : la Parole de la loi qui nous éclaire sur ce qui se fait et ce qui ne se fait pas.  Voilà pourquoi Mashiah dit  «  Qu’est-il écrit dans la loi? Qui lis-tu? Fais cela (ce qui est écrit dans la loi) et tu vivras. » Luc 10 :25-28

Voici la parole d’Élohim que nous devons suivre pour avoir la vie. Et ne rejetez pas la repentance face à la piété, la moralité biblique, l’amour réclamé, en prétextant que nous devrions alors vivre la loi sur les sacrifices d’animaux, vous feriez mentir la Bible.

Le sacerdoce messianique a aboli le sacerdoce lévitique, mais il réclame la repentance à un niveau supérieur : c’est la transformation de nos émotions et de nos motivations profondes. Pour faire « un » éternellement avec Yahuah, l’Adonaï d’amour, votre cœur doit être dans la lumière, dans l’amour et non dans les ténèbres…

Avec le pouvoir qu’Élohim veut donner aux ressuscités (après le retour de Yahushua), vous feriez comme Satan, ce serait une question de temps à cause de vos mauvaises motivations qui agissent contre l’amour….  Yahuah est sage, il ne le permettra pas… et il bénira à toujours ceux qui lui sont fidèles…  ceux qui aiment…

Mt 7 : 24 : «c’est pourquoi quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc» bâtissez votre maison sur le roc, sur la vrai fondation des apôtres et des prophètes bibliques.

 

Les commentaires sont fermés.