Écrit : Nourriture pure et impure

Nourriture pure et impure,

par Gilles Serviteur / Source : synthesebiblique.com

Nous allons parler de la nourriture pure et impure.Je parle à ceux qui acceptent la Bible comme la Parole du Créateur tout-puissant qui est donnée à l’être humain.Je parle à ceux qui acceptent que le Créateur de l’univers ait choisi un peuple sur cette terre, le peuple d’Israël, afin de faire connaître Sa volonté et de prophétiser la venue du Messie, notre Maître Yeshua.Que la Parole divine soit votre lumière, sous l’onction du Saint-Esprit.

Mathieu 4 :17 : « Dès ce moment Yeshua commença à prêcher, et à dire : « Repentez-vous … ».Les premières paroles du véritable évangile.Les premières paroles du Messie furent : Repentez-vous, c’est-à-dire, cessez de transgresser la volonté du Père Créateur décrite dans la Thora.Le Messie savait très bien de quoi il parlait et le peuple juif le savait aussi, mais la majorité chrétienne aujourd’hui a rejeté cette repentance handicapant ainsi ce qu’ils appellent la Bible, handicapant ainsi l’Évangile.

Les premiers apôtres ne se sont pas éloignés du message de leur Maître.Les premières paroles qu’ils ont données sur lesquelles les vrais chrétiens, les vrais croyants doivent être appuyés avant de chercher à comprendre autre chose sont celles de leur Seigneur de leur Élohim.

Actes 3 :19 : « Repentez-vous et convertissez-vous pour que vos péchés soient effacés ».

Le Messie et les apôtres ont crié : repentez-vous sinon vos péchés ne seront pas pardonnés.C’était à cette lumière, à cet avertissement que l’on se repentait.C’était à la lumière de la Thora que l’on se repentait, que l’on se convertissait.Le Nouveau-Testament n’existait pas.Et pourtant, on savait très bien, parmi les Juifs, de quoi il fallait se repentir. La lumière de la Thora était là, c’était la lumière donnée à Moïse pour nous.

Si vous en doutez prenez Actes 7 :37 et 38.Au verset 37 on voit qu’Étienne parle de Moïse.Au verset 38, il dit : « C’est lui Moïse qui, lors de l’assemblée au désert, étant avec l’ange qui lui parlait sur la montagne de Sinaï et avec nos pères, reçut des oracles vivants (c’est ici la loi, les cinq premiers livres de la Bible, il les reçut pour nous), pour nous les donner.Étienne qui parle ici confirme que c’est pour la donner à l’Église.Remarquez qu’à cause des vérités qu’Étienne a dites, il a été tué, pour avoir proclamé la vérité.Et aujourd’hui, on le repousserait encore.Mais la vérité ne change pas et Étienne répéterait encore cette vérité. Vous vous repentez en vous basant sur les oracles vivants, la loi qui a été donnée à Moïse.

Aujourd’hui, on a enlevé cette Parole donnée à l’homme pour se repentir et à la place on se sert des philosophies de ce monde, on se sert des traditions humaines qu’elles soient judaïques ou qu’elles soient païennes.À cause du conseil de satan, la majorité dite chrétienne, la majorité qui dit croire en la Bible, a rejeté la volonté de celui qui l’a donnée, ils ont rejeté la loi qui apprend à l’être humain ce qui est bon et ce qui est mauvais pour son salut.

Dans Psaume 119 :142, retenez bien ce verset, j’y reviens souvent, à la fin de ce verset il est écrit : « ta loi est la vérité ».C’est ce que la Bible dit.Mais ils ont jeté la vérité dehors parce qu’ils ont rejeté la loi.Et maintenant, pour ceux qui continuent à m’écouter, parce qu’ils aiment la vérité qui est biblique, je vais continuer cette étude.

Bien sûr, depuis le sacrifice du Messie, la loi sacrificielle, selon le sacerdoce Lévitique, a été abolie.Mais lorsque le Messie Yeshua a appelé ses disciples, il les appelait à se repentir face à la lumière de la loi sur la piété et sur la loi de la justice moralité qui englobe aussi la nourriture écrite dans les cinq premiers livres de la Thora et qu’ont enseigné tous les prophètes bibliques.Ils n’allaient pas à côté, c’était le chemin de la justice et le juste suit ses lois.Lorsque le Seigneur est parti, les premiers apôtres ont enseigné à l’Église le même message : Si vous voulez la récompense promise, repentez-vous face à la piété, face à la moralité et de ce que vous mangez comme enseigné dans la Thora.

Dans la sainteté qu’Élohim, le Père tout-puissant, exige, la loi sur la viande pure et impure était connue et suivie scrupuleusement.D’ailleurs, les premiers dirigeants de l’Église juive à Jérusalem ont donné par trois fois des directives dans les Actes, des directives pour les païens, ils les ont données à l’apôtre Paul au sujet de la nourriture, et ce dernier a suivi ces directives.Vous pouvez écouter mon étude numéro 60 intitulée « Directives aux gentils » pour avoir plus d’informations à ce sujet.

Si vous aviez vécu dans l’Église primitive, la lumière de la loi sur la piété, de la loi sur la justice moralité et celle de la nourriture, aurait été le pain de vie enseigné dans les réunions pour vous conduire dans la sainteté.Ce n’aurait pas été autrement.Mais satan est tellement séducteur qu’aujourd’hui, on a rejeté la lumière et que l’on se moque de la véritable sainteté.Satan a tordu le sens de plusieurs enseignements bibliques et voilà pourquoi je veux que vous soyez éclairés et que vous compreniez et gardiez dans votre coeur le sens de ces passages de l’Écriture sainte.

Apocalypse 14 :12 : « C’est ici la persévérance des saints (les saints sont ceux qui se sont repentis, donc ils ont cessé de transgresser la loi) qui gardent les commandements d’Élohim (c’est-à-dire les commandements, la loi d’Élohim) et la foi de Yeshua ».Vous devez voir clair et comprendre tous les mots et en ressortir leur essence et leur puissance afin qu’ils transforment votre coeur.Les saints sont ceux qui se sont repentis.Voyez à quel point le sujet qui touche la sainteté est important, car si vous ne marchez pas dans la sainteté, vous ne serez pas pardonnés, c’est ce que la Bible affirme.

La Parole témoigne de la nourriture comme sujet d’obéissance et donc, faisant partie intégrante de la sainteté.Elohim a créé des plantes, des herbes, des fruits, mais il est évident pour l’être humain que nous ne pouvons pas manger de toutes les plantes, de toutes les herbes ou de n’importe quel fruit.Il y a des plantes vénéneuses et des fruits empoisonnés, tout le monde le sait.Vous devez réaliser qu’Élohim a créé toute chose pour un but, mais que toutes choses n’ont pas été créées pour qu’elles soient notre nourriture.Vous devez garder cela en tête, c’est une évidence.C’est la même chose au sujet des animaux, des oiseaux, des poissons, des reptiles et des insectes.Tous ont été créés pour un but, mais tous n’ont pas été créés pour devenir notre nourriture.Comme il était impossible pour l’homme de reconnaître quel animal, quel oiseau, quel poisson, pouvait être pur ou impur, le Créateur le lui a révélé, par sa grâce, dans la loi de lumière.C’est là qu’est la grâce.

Esaïe 51 :4 : « Mon peuple (ici on parle anciennement d’Israël, mais aujourd’hui c’est l’Église, cela englobe tous les croyants, les élus), sois attentif !Ma nation, prête-moi l’oreille!Car la loi sortira de moi, et j’établirai ma loi pour être la lumière des peuples ».

Conservez cette page et allons à Jean 1 :5 : (la Parole parle de la lumière) « La lumière luit dans les ténèbres (c’est la lumière de sainteté venue parmi nous, la loi qui brille pour les nations), et les ténèbres ne l’ont point reçue ».Les ténèbres ce sont ceux qui demeurent dans les ténèbres du péché, de la transgression de la loi.Voilà ce qu’est la lumière, voilà ce que sont les ténèbres, de ce dont parle la Bible.

Retournons dans Esaïe 51.Donc, il dit : « … la loi sortira de moi et j’établirai ma loi pour être la lumière des peuples ».Yeshua est la lumière des peuples, Élohim l’a établi.Il est la loi, la sainteté parmi nous et nous devons l’imiter.Au verset 7, il dit : « Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice (l’Église est supposée connaître la justice et la sainteté, les lois bibliques), peuple (encore l’Église), qui a ma loi dans ton coeur ! ».Si vous êtes le peuple élu, alors vous avez la loi du Maître, du vrai Créateur, dans votre coeur.Sinon, vous n’êtes ni repenti, ni repentant, ni sanctifié et vous ne faites pas partie des saints auxquels la Bible s’adresse, car elle s’adresse toujours aux saints, à ceux qui se sont repentis.Êtes vous donc dans la lumière ou bien si vous critiquez cette lumière pour justifier votre péché, le péché de votre religion ou votre péché personnel ?

Lorsque l’on parle de la loi, on parle donc d’obéissance.Celui qui obéit marche dans la lumière de la connaissance biblique.Elle nous enseigne également pour la nourriture.Il faut savoir que l’homme n’a pas été créé pour se nourrir, mais pour vaincre, dans sa nature, la rébellion de satan, et suivre les lois divines.C’est la preuve directe que nous voulons être soumis au Maître et que nous ne voulons pas de la rébellion de satan.L’être humain a été créé avec la possibilité de devenir un enfant ressuscité dans un corps immortel et d’avoir la possibilité de vivre dans le royaume de son Créateur.Seuls ceux qui ont reconnu leur Créateur comme leur Maître, leur Père, par leur obéissance (le mot obéissance implique des lois), auront droit à l’aspersion du sang du Messie, donc au salut.Demeurons bibliques, la Parole appuie ces choses.Cependant, l’ennemi a tordu cette Parole afin que nous ne comprenions pas le sens de ce que signifient les mots grâce, salut et repentance et pourtant, c’est primordial.

1 Pierre 1 :2 : « … et qui sont élus (on parle de l’Église, des véritables croyants) selon la prescience d’Élohim, le Père, par la sanctification de l’Esprit (cela veut dire par l’Esprit qui nous amène à ne plus transgresser la loi, la sanctification est la marche hors du péché, avec les lois de la Thora), afin qu’ils deviennent obéissants, et qu’ils participent à l’aspersion du sang du Messie Yeshua… ».Voilà la réalité.

S’ils sont obéissants à l’appel, ils auront la véritable récompense.La sanctification, remarquez-le encore, c’est l’absence du péché.

Élohim a clairement indiqué dans sa Parole que la chair de certains animaux convient à notre alimentation et que d’autres ne conviennent pas.Le Messie lui-même, qui est notre exemple, a mangé des animaux purs, comme il a mangé des légumes et des fruits qui étaient de la bonne nourriture.Vous devez remarquer que lorsque Noé a amené les animaux dans l’arche, il y avait sept couples d’animaux purs pour un couple d’animaux impurs.Pourquoi ?Parce que Noé et sa famille se nourrissaient d’animaux purs, c’était de convenance, le Créateur a amené lui-même ces animaux pour qu’il en soit ainsi.Toutefois, sans révélation divine, l’être humain est incapable de savoir quelle chair animale est bonne pour sa santé ou celle qui est nuisible pour lui.C’est pourquoi Élohim, le Maître, l’a révélé dans sa Parole, l’a révélé à Israël et l’a révélé pour le reste du monde, pour nous, les élus.

1 Pierre 4 :11 : « Si quelqu’un parle (c’est-à-dire s’il enseigne aux autres leur donnant une ligne à suivre, leur enseignant l’obéissance qui est toujours avec des lois), que ce soit comme annonçant les oracles d’Élohim (c’est-à-dire la loi donnée à Moïse pour nous enseigner les vrais préceptes, les préceptes véritables desquels se souciait l’apôtre Pierre)… ».Voilà ce qu’il disait à ceux qui devaient enseigner dans l’Église.

Lévitique 10 :10 : « … afin que vous puissiez distinguer ce qui est saint de ce qui est profane, ce qui est impur de ce qui est pur, et enseigner aux enfants d’Israël (et maintenant à nous, l’Église) toutes les lois que l’Éternel leur a données par Moïse ».Toutes ces lois sont pour nous comme nous l’avons vu dans Actes 7 :38.

Lévitique 11 :2 à 22 : « … Parlez aux enfants d’Israël (à nous), et dites : voici les animaux dont vous mangerez parmi toutes les bêtes qui sont sur la terre ( ce qui peut être consommé).Vous mangerez de tout animal qui a la corne fendue, le pied fourché, et qui rumine (un bon exemple, c’est la vache.Si vous regardez son sabot, sa corne, elle a le pied fendu et fourché et elle rumine).Mais vous ne mangerez pas de ceux qui ruminent seulement, ou qui ont la corne fendue seulement.Ainsi, vous ne mangerez pas le chameau, qui rumine, mais qui n’a pas la corne fendue : vous le regarderez comme impur.Vous ne mangerez pas le daman, qui rumine, mais qui n’a pas la corne fendue : vous le regarderez comme impur (ici le cheval est un bon exemple.C’est un animal qui rumine, mais qui n’a pas le sabot fendu.Le cheval est donc pour nous un animal impur, nous ne devons pas le manger).Vous ne mangerez pas le lièvre, qui rumine, mais qui n’a pas la corne fendue : vous le regarderez comme impur.Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourché, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur (voilà pourquoi nous ne mangeons pas de porc.Le Maître nous a avertis.Sa chair n’est pas bonne pour nous).Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts : vous les regarderez comme impurs.

Voici les animaux dont vous mangerez parmi tous ceux qui sont dans les eaux.Vous mangerez de tous ceux qui ont des nageoires et des écailles (c’est assez facile à voir et à comprendre), et qui sont dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières.Mais vous aurez en abomination tous ceux qui n’ont pas des nageoires et des écailles, parmi tout ce qui se meut dans les eaux et tout ce qui est vivant dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières.Vous les aurez en abomination, vous ne mangerez pas de leur chair, et vous aurez en abomination leurs corps morts.Vous aurez en abomination tous ceux qui, dans les eaux, n’ont pas des nageoires et des écailles.

Voici, parmi les oiseaux, ceux que vous aurez en abomination, et dont on ne mangera pas : l’aigle, l’orfraie et l’aigle de mer (ce sont des rapaces); le milan, l’autour et ce qui est de son espèce; le corbeau et toutes ses espèces; l’autruche, le hibou, la mouette, l’épervier et ce qui est de son espèce; le chat-huant, le plongeon et la chouette; le cygne, le pélican et le cormoran; la cigogne, le héron et ce qui est de son espèce, la huppe et la chauve-souris.

Vous aurez en abomination tout reptile qui vole et qui marche sur quatre pieds.Mais, parmi tous les reptiles qui volent et qui marchent sur quatre pieds, vous mangerez ceux qui ont des jambes au-dessus de leurs pieds, pour sauter sur la terre (on parle ici des espèces de sauterelles).Voici ceux que vous mangerez; la sauterelle, le solam, le hargol et le hagob, selon leurs espèces (Jean le Baptiste se nourrissait de ces insectesparce qu’il savait qu’ils étaient purs). »

Au verset 29 « Voici, parmi les animaux qui rampent sur la terre, ceux que vous regarderez comme impurs : la taupe, la souris et le lézard, selon leurs espèces; le hérisson, la grenouille, la tortue, le limaçon et le caméléon ».

Au verset 41 : « Vous aurez en abomination tout reptile qui rampe sur la terre : on n’en mangera point ».

Au verset 43-44 : « Ne rendez point vos personnes abominables par tous ces reptiles qui rampent; ne vous rendez point impurs par eux, ne vous souillez point par eux.Car je suis l’Éternel, votre Élohim; vous vous sanctifierez, et vous serez saints, car je suis saint;… ».Comprenez !Ces paroles puissantes ont même traversé de l’Ancien au Nouveau Testament.

1 Pierre 1 :14 à 17 : « Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance (quand ils ne connaissaient pas les lois de la Thora).Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint (il n’a pas transgressé les lois), vous aussi soyez saints dans toute votre conduite (pas à peu près, toute votre conduite), selon qu’il est écrit : vous serez saints, car je suis saint (et le Maître nous révèle ici que pour lui la nourriture fait aussi partie de la sainteté dans laquelle nous devons entrer, ce que nous devons vivre et à quoi nous devons obéir).Et si vous invoquez comme Père (l’Élohim de la Bible) celui qui juge selon l’oeuvre de chacun (c’est-à-dire si vous obéissez pour être saint ou non), sans acception de personnes, conduisez-vous avez crainte pendant le temps de votre pèlerinage… ».Le Père ouvre une porte avec Yeshua, mais il jugera selon notre repentance.Voilà ce qui se passera et ce qu’il fera.

Pour vous éclairer un peu en regard de ce qui se mange et ne se mange pas relativement aux oiseaux, prenez Exode 16 :12-13 : « L’Éternel, s’adressant à Moïse, dit : J’ai entendu les murmures des enfants d’Israël.Dis-leur : entre les deux soirs, vous mangerez de la viande, et au matin vous vous rassasierez de pain; et vous saurez que je suis l’Éternel, votre Elohim.Le soir, il survint des cailles qui couvrirent le camp… ».Si le Maître a envoyé des cailles, c’est que ce sont des oiseaux purs.Selon leur espèce, ce sont des oiseaux qui sont purs pour nous.Prenez Deutéronome 18 :1 : « Les sacrificateurs, les Lévites, la tribu entière de Lévi, n’auront ni part ni héritage avec Israël; ils se nourriront des sacrifices consumés par le feu en l’honneur de l’Éternel et de l’héritage de l’Éternel. »Donc, ce qui était amené en sacrifice devait être pur et ils devaient s’en nourrir.

Lévitique 1 :14 : « Si son offrande à l’Éternel est un holocauste d’oiseaux, il offrira des tourterelles ou de jeunes pigeons.Nous voyons donc que les cailles, les tourterelles et les pigeons sont purs pour notre nourriture.

Luc 2 :22-24 : « Et, quand les jours de leur purification furent accomplis, selon la loi de Moïse, Joseph et Marie le portèrent à Jérusalem, pour le présenter au Seigneur, – suivant ce qui est écrit dans la loi du Seigneur : Tout mâle premier-né sera consacré au Seigneur, – et pour offrir en sacrifice deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, comme cela est prescrit dans la loi du Seigneur ».Marie et Joseph ont offert ces oiseaux purs.

Cette espèce d’oiseaux est un phasianide, c’est le groupe des phasianos, en grec, qui est le groupe des faisans, une famille d’oiseaux galliformes qui comprend notamment : la perdrix, la caille, le faisan, le paon, la poule, la pintade, le dindon, qui sont tous des oiseaux purs, de la même famille, de la même espèce.Vous devez être éclairés.Une petite note : vous devez remarquer que la poule et le boeuf ne sont pas faits pour manger de la viande.Si nous avons eu de graves problèmes avec la « vache folle », c’est que ce n’était pas la vache qui était folle dans cette histoire, mais l’être humain qui lui a donné de la viande comme nourriture dans sa moulée.L’être humain rejette les conseils, les ordonnances de Yahvé sur la nourriture pure et impure et, dans sa folie, il rend même impure la nourriture qui devrait être pure.Aujourd’hui, même le lait et le pain contiennent des additifs qui ne devraient pas y être.Le péché et la cupidité de l’homme.

Maintenant, les autres sortes d’oiseaux : les palmipèdes, les oiseaux à palmes.Ce sont les oiseaux aquatiques présentant une palmure aux doigts : les oies, les canards, les cygnes, les pingouins, les pélicans.Comme on le voit dans la Parole indiquée ci-dessus, les cygnes, les pélicans et le cormoran font partie de cette famille.Donc, les oies et les canards aussi sont des oiseaux impurs.Le Maître nous le dévoile dans sa Parole.Il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas le reconnaître.Lorsqu’il parle des hérons, des cigognes, cela comprend également les grues et tous ces genres d’oiseaux, ce sont des échassiers.Ce sont aussi des oiseaux impurs.

Donc, pour simplifier les choses, en regard des grands oiseaux, vous pouvez les séparer en trois grands groupes : les phasianides (le groupe des faisans), les palmipèdes, et les grands échassiers.Il faut bien saisir que le seul groupe que la Bible révèle être des oiseaux purs est celui des faisans, de la famille des galliformes, notamment : la perdrix, la caille, la poule et le dindon.Il faut que ces choses soient claires dans votre tête.

Le choix des aliments est souvent une habitude.Nous avons appris, depuis notre jeune âge, à goûter telle chose ou telle autre.Dans notre société, nous pouvons être horrifiés d’entendre que les orientaux peuvent manger comme friandises des souris.Cependant, à leur tour, ils seront horrifiés de savoir que nous, occidentaux, nous mangeons des huîtres.Aux États-Unis, il y a même des épiceries dans lesquelles nous retrouvons du serpent en conserve à titre de délicieuses friandises.Assurément, cependant, tout n’est pas bon à consommer.Comme vous pouvez le constater, lorsque l’être humain est laissé à lui-même, à ses propres pensées, il y a des débordements dans ce qu’il fait.

L’être humain essaie de se justifier en disant : « oui, mais maintenant, nous avons le droit, nous pouvons faire ce que nous voulons, car nous sommes sous la grâce ». Ce qu’ils ne comprennent pas c’est que la grâce nous révèle ce qu’est la sanctification.Elle nous révèle ce qu’est la véritable repentance.Celui qui est véritablement sous la grâce marche avec le Saint-Esprit, celui qui ne transgresse pas la loi.Sinon, il marche avec un autre maître, un autre esprit.

Actes 10 :9 à 16 : « Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.Il eut faim, et il voulut manger.Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase.Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s’abaissait vers la terre, et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.Et une voix lui dit : Lève-toi, Pierre, tue et mange.Mais Pierre dit : Non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui : Ce qu’Élohim a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.Cela arriva jusqu’à trois fois et aussitôt après, l’objet fut retiré dans le ciel.

Au verset 19 : Et comme Pierre était à réfléchir sur la vision (remarquez ici : le sens de la vision.J’imagine que Pierre n’a même pas pensé qu’il pouvait désormais manger n’importe quel animal impur, prendre des limaces et en manger comme déjeuner.Pierre cherchait le véritable sens et nous devons le chercher aussi au lieu de lui donner n’importe quel sens parce que satan a inspiré et il donne n’importe quoi comme cela.Vous devez trouver ce qu’est le véritable sens que le Maître veut vous faire comprendre), l’Esprit lui dit : Voici, trois hommes te demandent; lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés.

La vision de Pierre n’était pas pour changer les lois immuables d’Élohim, la sainteté ne change pas.Ce qui était bon comme nourriture il y a 2000 ans est encore bon aujourd’hui, ce qui était mauvais est toujours mauvais.Elle lui fut donnée afin de lui indiquer à regarder aucun homme comme souillé et impur.Les juifs croyaient, par l’enseignement reçu, que les gentils, les païens, étaient impurs, et qu’ils ne devaient avoir aucun rapport avec eux.Il importe donc de comprendre quel était vraiment le sens exact de cette vision.Il faut réfléchir.La nappe contenait toutes sortes d’animaux.Des animaux sauvages : lions, tigres, hyènes, singes, mouffettes, lézard, reptiles, serpents, de la vermine, araignées, insectes, ainsi que toutes sortes d’oiseaux : vautours, corbeaux, aigles.Pierre fut très étonné d’entendre le Seigneur dire : « Tue et mange ».Quelle a été sa réaction ?« Non Seigneur je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.Oh !Remarquez !Pendant plus de trois années, Pierre avait vécu continuellement avec Yeshua et sa façon de manger selon les directives de la Thora qu’il avait apprises depuis qu’il était tout petit, n’a jamais changée.Yeshua lui enseignait à suivre la Thora, pas l’inverse.C’est pourquoi, dix ans après l’abolition des rites cérémoniels, lorsque Pierre eut cette vision, il a refusé de manger cette viande impure.Il savait que la loi divine au sujet de la chair pure et impure était toujours en vigueur.

Au verset 15 : « Ce qu’Élohim a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé ».Mais il n’est pas dit qu’Élohim a purifié toutes ces bêtes répugnantes.Il est plutôt dit : « Ce qu’Élohim a déclaré pur… ».Mais quoi ? Qu’est-ce donc qu’il a déclaré pur ? C’est ce que Pierre cherchait et c’est ce que nous devons comprendre.

Au verset 17, il est écrit : « Pierre ne savait en lui-même que penser du sens de la vision …» et aux versets 19 et 20 : « Et comme Pierre était à réfléchir sur la vision, l’Esprit lui dit : Voici, trois hommes te demandent; lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés ».La voix venant du ciel parla à Pierre trois fois, la nappe est descendue trois fois.Il y a un symbole : il y a trois païens qui venaient vers lui et qui symbolisaient tous les païens.« Accepte-les Pierre ».Et en même temps, cela symbolisait les 2000 ans, l’ouverture des païens à l’Église pour deux mille ans et pour le millénium.Trois milles ans encore où les païens avaient la porte ouverte comme pour Pierre et les autres juifs.« Ne ferme pas la porte Pierre, comprends ».Nous devons comprendre également le sens de la vision.

C’est alors seulement que Pierre comprit le vrai sens de la vision.Au verset 28, il dit : « … mais Élohim m’a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur ».Ce qu’Élohim a rendu pur ce n’était pas la chair des animaux impurs, Pierre le savait, mais les gentils, les païens, que les juifs considèrent comme souillés, impurs.Les animaux sauvages, dans la vision de Pierre, représentaient et symbolisaient les païens.Voilà la vision !Voilà ce qu’il voulait dire.Il était défendu aux juifs de s’associer avec les païens parce que ceux-ci avaient des voies abominables avant la repentance.Pierre a compris le sens de la vision.Aujourd’hui, ce sens-là est tordu.Vous devez, vous aussi, comprendre le sens réel de la vision.

Aux versets 34 et 35, Pierre dit : « En vérité, je reconnais qu’Élohim ne fait point acception de personnes, mais qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable ».Qu’est-ce que pratiquer la justice ? C’est pratiquer les lois saintes de la piété, de la moralité et la nourriture.Voilà ceux qui sont agréables au Créateur.

Supposons un instant qu’Élohim aurait enseigné à Pierre dans cette vision, ainsi qu’à nous-mêmes, que nous puissions manger les animaux impurs et tout ce que contenait la nappe.Est-ce que vous auriez mangé des limaces, des mouffettes, des lézards, des serpents, des araignées, des scorpions ?Je pense que selon toutes probabilités, la réponse serait non.Pourquoi ?Parce que votre esprit, votre bon sens, vous dit que le Maître Élohim n’a pas créé toutes ces choses pour les manger.Pourtant, vous ne voulez pas vous laisser guider lorsqu’il vous dit dans la Parole, ce qui est bon et ce qui ne l’est pas.

2 Pierre 3 :15-16 : « Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l’a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée.C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine ».

Ignorantes et mal affermies.Ignorantes de quoi et mal affermies de quoi ?La vérité qu’enseigne la Thora.En partant, ils ne reconnaissent pas ce qu’est un saint, ce qu’est la sainteté, ce qu’est la repentance, ce qu’est la vérité et la véritable grâce.Ils acceptent n’importe quoi selon le paganisme et selon les traditions et les philosophies humaines.Et les autres Écritures comme dit Pierre ?C’est la Thora.

1 Timothée 4 : 1 à 5 : « Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi …

(la véritable foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole d’Élohim révèle la Parole dans Romains 10 :17.Si vous vous laissez endoctrinés, si vous vous laissez amener par les pensées de ce monde, par leurs actes païens, alors votre foi n’est pas basée sur la Parole, elle ne vous transforme pas),

…pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons …

(il y a aussi des doctrines de démons au sujet de la nourriture, car on ne suit pas les voies divines.Si l’on parle de végétarisme, que nous considérons les animaux aussi importants que nous ou que nous les considérons comme des dieux, comme en Inde avec les vaches, et que c’est pour cette raison que l’on devient végétarien, alors ce ne sont pas des pensées qui nous viennent de la Bible, mais bien des démons.Vos pensées sont tordues, elles ne viennent pas de la Lumière.Lorsque vous pratiquez le carême ou que vous ne voulez pas manger de poisson le vendredi, etc., ce n’est pas biblique.Vous retrouverez ces coutumes jusqu’à Babylone, car ils vivaient ces choses et c’est pourquoi dans les sociétés nous les vivons encore aujourd’hui.Ce sont des doctrines de démons qui ne sont pas éclairées, lavées et enlevées par la Parole),

… par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant de ne pas se marier (quel clergé prescrit que leurs prêtes ne se marient pas ou que leur frère ou leur soeur ne se marient pas ?), et de s’abstenir d’aliments qu’Élohim a créés pour qu’ils soient pris (ce sont les aliments que le Maître a décidé que nous pouvions prendre et qui sont révélés dans la Thora) avec Actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité (on parle ici de la vérité à propos de la nourriture, des aliments qui ont été écrits dans Lévitique 11 et Deutéronome 14.Sa Parole nous dit la viande qui est sanctifiée).Car tout ce qu’Élohim a créé est bon (c’est-à-dire tout ce qu’il a créé afin qu’il soit pris), et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne avec Actions de grâces, parce que tout est sanctifié par la Parole d’Élohim (c’est la Parole de la loi qui nous guide dans nos actions afin qu’elles soient saintes) et par la prière ».

Jean 17 :17 : « Sanctifie-les par ta vérité : ta Parole est la vérité ».Lorsque le Messie témoignait de la Parole d’Élohim donnée à l’homme, il parlait de la Thora et plus spécifiquement du Pentateuque (les 5 premiers livres de la Bible), qui sont les lois données à l’homme, la vérité qui nous enseigne la marche à suivre dans nos vies.

Paul nous dit que la vérité sous l’action du Saint-Esprit produit la vérité, la vie.

Éphésiens 4 :24 : « … à revêtir l’homme nouveau créé selon Élohim dans une justice et une sainteté que produit la vérité ».C’est-à-dire que produit la Parole et ici la Parole pour eux était l’Ancien Testament.

Lorsque Paul écrit dans 1 Timothée 4 :5 : « … tout est sanctifié par la Parole d’Élohim et par la prière» que veut-il dire ?Que vous pouvez continuer à vivre comme des païens au sujet de l’impiété, de l’impureté et de leur mauvaise foi au sujet de la nourriture ?Bien sûr que non.Dans Éphésiens 4 :17 il est dit : « … vous ne devez plus marcher comme les païens ».Voilà ce que Paul pensait et enseignait.La vérité vous sanctifie si vous la suivez.

La prière du Messie dans Jean 17 :17 est efficace pour votre salut si vous la mettez en pratique.C’est d’ailleurs pourquoi Paul a écrit dans Romains 2 :13 que ce n’est pas ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Élohim, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.La prière est comme un rachat afin que vous receviez la dose nécessaire d’Esprit Saint pour vous éclairer sur la vérité, comment elle doit agir dans votre vie.« Ta Parole est la vérité » dit Yeshua.« Ta loi est la vérité » nous révèle la Thora dans Psaume 119 :141.Lévitique 11 et Deutéronome 14 nous montrent quelles viandes sont sanctifiées pour nous et donc propres à la consommation humaine.

Sous l’inspiration de satan, la phrase « tout est sanctifié par la parole et la prière » devient, dans le coeur des païens, la possibilité d’une incantation pour transformer l’araignée, le scorpion, le serpent et le porc, en viandes pures.Mais vous devez être éclairés par la Bible elle-même.Satan la connaît.Lorsqu’il a tenté le Messie dans le désert (Matthieu 4 :1 à 10), il a choisi des passages de la Thora.Pas n’importe quoi !Il savait qu’ils sont puissance et autorité.Mais Yeshua ramenait le sens tordu que lui donnait satan par la lumière d’autres passages de la Thora.Je ferai donc comme mon Maître.« Tout est sanctifié par la parole » doit être mis en parallèle avec le passage lumière de Jean 17 :17 : « Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité ».Encore une fois, de quelle parole parle le Messie ?« Ta loi est la vérité » dit la Bible au Psaume 119 :42.Yeshua parle de la loi qui est la vérité envoyée des cieux afin que l’on connaisse la volonté du Père dans nos agissements.Donc, « sanctifie-les par ta parole » signifie: apprends-leur à observer ta loi afin qu’ils soient saints dans leur conduite, qu’ils trouvent grâce devant toi.« Tout est sanctifié par ta parole » veut donc dire : la Parole, la loi, nous guident afin que toutes nos actions soient saintes.Commencez-vous à comprendre ce que veut dire « la parole qui sanctifie » ou encore « tout est sanctifié par la parole » ?

Il n’est pas question ici de manger des scorpions, des mouffettes ou des araignées et qu’ils deviennent purs, propres à la consommation par une incantation en disant : « Ahhh !Rends-les purs ».Bien au contraire : de posséder l’intelligence que la lumière donne, que la Parole du Créateur nous donne face à la nourriture.Est-il le Créateur ou ne l’est-il pas ?Et puisqu’il a créé toutes choses, puisqu’il nous a créés, n’aurez-vous pas foi dans son savoir et son amour lorsqu’il nous dit ce qui est bon et ce qui est mauvais ?

Le Messie a toujours suivi ces choses.Il était saint et il nous demande d’être saints aussi.

Luc 11 :11 à 13: « Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ?Où, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson ?Où, s’il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion ?Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants… ».

Alors que les méchants reconnaissent l’évidencede donner de bonnes choses, les chrétiens d’aujourd’hui ne reconnaissent pas leur droite de leur gauche au sujet de la nourriture.Comprenez : le Messie dit ici que donner un serpent ou un scorpion comme nourriture est tellement une chose considérée comme mauvaise que le Seigneur le donne comme évidence, comme preuve, que personne ne doit haïr son enfant en lui donnant ces choses.Vraiment, toute chair n’est pas bonne à manger.

2 Timothée 3 :14 à 16: « Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises; dès ton enfance, tu connais les saintes lettres (cela nous situe déjà dans l’enfance de Timothée; il n’y avait pas le Nouveau Testament, il connaissait les saintes lettres, la Thora), qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Yeshua, le Messie.Toute Écriture est inspirée d’Élohim, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice (l’homme juste marche selon les lois de la Thora) afin que l’homme d’Élohim soit accompli et propre à toute bonne oeuvre ».

La Thora peut nous rendre sages à salut.Puissiez vous être éclairés et que votre coeur soit affermi dans la vérité pour vivre la véritable repentance et marcher dans la sainteté.

Ésaïe 66 :15-17 : « Car voici, l’Éternel arrive dans un feu (c’est Yeshua, l’empreinte du Créateur tout-puissant, qui arrive dans un feu), et ses chars sont comme un tourbillon;il convertit sa colère en un brasier, et ses menaces en flammes de feu.C’est par le feu que l’Éternel exerce ses jugements, c’est par son glaive qu’il châtie toute chair; et ceux que tuera l’Éternel seront en grand nombre (il y aura punition pour ceux qui sont rebelles, c’est une prophétie pour le futur).Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins (on parle ici de cultes; les gens pensent se purifier par leurs propres cultes et philosophies humaines.Le Maître leur reproche et va même plus loin), au milieu desquels ils vont un à un … ».Pour quoi vont-ils un à un ?Parce qu’il y a ici la prostitution à la déesse Astarté.Quelle est cette prostitution ?Pour ceux qui veulent entendre, la Bible se révèle !

Allons voir dans 2 Rois 23 :6 : « Il sortit de la maison de l’Éternel l’idole d’Astarté ».Au verset 7 : « Il abattit les maisons des prostituées qui étaient dans la maison de l’Éternel (ce sont les déesses prostituées d’Astarté), et où les femmes tissaient des tentes pour Astarté ».Les femmes idolâtres, tissaient des tentes pour que les prostituées déesses satisfassent la sexualité des hommes qui allaient dans ce culte et c’est pourquoi ils y allaient un à un.

Reprenons Esaïe 66 :17 « … qui mangent de la chair de porc, des choses abominables et des souris, tous ceux-là périront, dit l’Éternel ».N’oubliez pas que c’est une parole prophétique pour le retour du Messie.Tous ceux qui vivent l’idolâtrie et qui continuent à manger des choses impures, qui ne soucient pas, vont périr dit l’Éternel, car je connais leurs oeuvres et leurs pensées.Ils ne veulent pas servir Élohim, ils servent leur propre ventre, les hommes se servent entre eux.Voilà ce qu’ils font.

Au verset 18 : « Je connais leurs oeuvres… ».Ils aiment les religions qui idolâtrent la création et leur propre vie.Le Maître le sait.

Aujourd’hui, les gens sont outrés d’un culte de prostitution.Ils disent : « cela n’a aucun sens » !Mais le Créateur reproche autant la nourriture abominable que le culte de prostitution.C’est autant une rébellion.Et ceux qui s’appellent « chrétiens » ne s’en soucient pas du tout.Ils ne connaissent pas le véritable Élohim, le Père.Ils rejettent la soumission de Yeshua et sa façon d’agir.Quelle est donc la façon d’agir de notre Maître Yeshua, notre exemple ?

Prenez Jean 6 :38 : « …car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé ».Le Maître fait la volonté de Yahvé, le Père, et nous devons l’imiter, marcher dans la sainteté demandée.

1 Corinthiens 11 :1 : Paul dit : « Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Messie ».

1 Thessaloniciens 1 :6 : « Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur … ».

Et soyez assurés que notre Seigneur vivait les lois de la Thora.Il vivait saintement et il mangeait les choses qui étaient saintes aussi et Paul enseignait les mêmes choses.Cependant, les « chrétiens » aujourd’hui préfèrent imiter les païens dans leurs cultes et dans leur nourriture même s’il n’y a plus de déesse prostituée.Le culte d’Astarté est toujours bien vivant et protégé par ceux qui se disent « chrétiens ».Les lapins et les oeufs sont les symboles de fertilité de cette déesse et vous les faites en chocolat et vous donnez tout ce paganisme à vos enfants et leur joie n’est pas de vivre les choses de la Bible mais de vivre le paganisme qui se vivait anciennement.Vos grands-parents le faisaient, vos parents le faisaient, vous le faites et vos enfants le feront également pour leurs enfants.Cela se fait depuis des milliers d’années.Ils irritent l’Éternel et ne veulent pas connaître la véritable repentance.La nourriture impure fait partie de leurs cultes puisqu’ils enseignent des passages bibliques qu’ils ont tordus pour protéger cette rébellion à la volonté d’Élohim, le Père.

Esaïe 65 :2-7 : « J’ai tendu mes mains tous les jours vers un peuple rebelle, qui marche dans une voie mauvaise, au gré de ses pensées; vers un peuple qui ne cesse de m’irriter en face (que font-ils pour l’irriter ?), sacrifiant dans les jardins (c’est encore un culte païen), et brûlant de l’encens sur les briques (c’est encore la religion idolâtre) : qui fait des sépulcres sa demeure, et passe la nuit dans les cavernes (dans le culte de Mithra, pour l’honorer, on faisait les cultes dans les cavernes, et le 25 décembre, Mithra naissait et ces gens païens se réunissaient pour fêter la naissance de leur dieu), mangeant de la chair de porc, et ayant dans ses vases des mets impurs; … ».Est-ce que vos coutumes chrétiennes ressemblent à cela aujourd’hui ?Et les gens qui enseignent ces choses, que ce soit des prêtres ou pasteurs, disent lorsque nous leur parlons de la sainteté biblique : « Oh !Retire-toi, ne m’approche pas, car je suis saint !  Par mes traditions, par mes philosophies et par ce que je vis, le Créateur m’a sanctifié, retire-toi ! ».C’est ce qu’ils disaient anciennement et c’est ce que les religions idolâtres disent encore aujourd’hui.

Maintenant, que dit le Créateur ?« De pareilles choses, c’est une fumée dans mes narines (c’est ce qui le choque et c’est pourquoi il sera en colère à son retour), c’est un feu qui brûle toujours.Voici ce que j’ai résolu par-devers moi : loin de me taire, je leur ferai porter la peine, oui, je leur ferai porter la peine de vos crimes, dit l’Éternel (le Maître dit que c’est un crime, que ce soit au niveau des cultes ou de la nourriture), et des crimes de vos pères, qui ont brûlé de l’encens sur les montagnes, et qui m’ont outragé sur les collines (c’est-à-dire qu’ils ont gardé les dates de cultes et les choses du paganisme ancien, et ce, jusqu’à aujourd’hui)… ».Ils ont servi un autre maître au lieu de servir le Maître Créateur enseigné dans la Bible.

Les doctrines de démons ont appris à l’homme à manger des choses abominables aux yeux du Créateur.À qui pensez-vous rendre grâce lorsque vous mangez du porc ?La Parole prophétique nous révèle que le Seigneur punira ceux qui sont rebelles au niveau du culte et de la nourriture.Le Maître veut que ceux, qui seront dans son Royaume, vivent en harmonie avec sa volonté.Il ne veut pas de rebelles.C’est aujourd’hui que vous devez démontrer votre soumission et non lorsque le Messie reviendra.Aujourd’hui !

1 Timothée 4 :13 : « Jusqu’à ce que je vienne, applique-toi à la lecture, à l’exhortation, à l’enseignement ».C’est à la lecture de quoi, à l’enseignement de quoi ?De la Thora bien sûr, le Nouveau Testament n’existait pas.

1 Timothée 4 :16 : « Veille sur toi-même et sur ton enseignement; persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t’écoutent ».Si ceux qui écoutent la loi inscrite de la Thora, se repentent, ils seront sauvés grâce à la porte qu’ouvre le Messie Yeshua par son sang versé.

Nous avons vu plus tôt dans 1 Pierre 1 :2 que ceux qui sont vraiment sanctifiés auront droit à l’aspersion du sang du Messie.Les autres qui refusent la repentance demeurent rebelles avec les païens de ce monde.La repentance est la première part exigée pour nous.

Jean 8 :11 : « Elle répondit : non, Seigneur.Et Yeshua lui dit : je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus ».Le Seigneur ouvre la porte, il a payé.« Je ne te condamne pas », c’est gratuit.Puis le Maître nous donne l’exigence pour avoir droit à son Royaume : ne transgresse plus la loi qui a été donnée à Moïse, c’est-à-dire, ne pèche plus.

Nous irons chercher un peu plus loin nos raisonnements et non pas uniquement dans un seul verset, afin de comprendre de quoi parle l’apôtre et afin de nous éclairer.Romains 13 :10 : « L’amour ne fait point de mal au prochain : l’amour est donc l’accomplissement de la loi ».Du verset 8 au verset 10, nous voyons comment l’apôtre Paul témoigne de ce qu’est la loi et comment elle est enchassée avec l’amour.Vous pouvez également voir que son Maître Yeshua a témoigné dans Matthieu 7 au verset 12 lorsqu’il a dit qu’aimez son prochain comme soi-même, s’était accomplir la loi.Donc, Paul parle de la loi.

Au verset 13 il dit : « Marchons honnêtement (donc, l’honnêteté est de suivre la loi, la vérité.Soyons conséquents avec ce que Paul dit), comme en plein jour, loin des excès et de l’ivrognerie, de la luxure et de l’impudicité, des querelles et des jalousies (Paul parle de la loi, ceux qui brisent la loi).Mais revêtez-vous du Seigneur Yeshua le Messie, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises ».

Donc, nous arrivons au chapitre 14, verset 1 : « Faites accueil à celui qui est faible dans la foi (ils sont faibles dans leurs croyances de la Thora), et ne discutez pas sur les opinions (c’est-à-dire, laissez le temps à l’Esprit Saint de les convaincre) .Tel croit pouvoir manger de tout (c’est-à-dire selon ce qu’instruit la loi.Il parle de la loi, que nous sommes guidés par elle) : tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes (il parle du végétarien qui manque de foi dans la Parole.Lévitique 11 et Deutéronome 14 ne le convainc pas.Pas encore !Mais il dit : « laissez-lui le temps »).

Aux versets 5 et 6 : « Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux.Que chacun ait en son esprit une pleine conviction.Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur.Celui qui mange, c’est pour le Seigneur qu’il mange (vous voyez ici qu’on ne parle pas du shabbat ni des fêtes de l’Éternel mais on met en corrélation les jours et la nourriture.On parle de prendre de la nourriture selon certains jours et il dit :), car il rend grâces à Élohim; celui qui ne mange pas (c’est-à-dire qui jeûne pendant certains jours), c’est pour le Seigneur qu’il ne mange pas (celui qui distingue certains jours pour jeûner, que ce soit un jeûne complet ou un demi-jeûne), et il rend grâces à Élohim ».Est-ce que Paul ici va nous dire que par sa mort, Yeshua nous a dit que nous n’avons plus à vivre le shabbat ou vivre les jours ?Non, il ne parle pas de ça.Est-ce qu’il dit qu’Élohim distingue entre certains jours ou bien qu’Il estime tous les jours égaux ?Non.Le verset nous dit : tel (c’est-à-dire un homme), fait une distinction entre les jours.La Parole nous révèle que ce sont les hommes qui voyaient une différence et non pas ce qu’Élohim avait dit.On parle ici de la nourriture que les hommes mangeaient dans certains jours et non pas d’abolir certains jours.

Paul avertit les saints de ne pas juger à cause des différentes opinions au sujet des choix que les gens faisaient sur les jeûnes et les demi-jeûnes.Paulécrivait aux convertis de Rome, les juifs comme les gentils, et il leur recommandait d’accepter les faibles dans la foi et de ne pas discuter des détails avec eux ni de les juger.Certains gentils récemment convertis étaient faibles et étaient toujours végétariens et refusaient de manger des viandes pour diverses raisons.Les raisons pour lesquelles ils refusaient de manger des viandes sont expliquées dans 1 Corinthiens 8.Je vous ai donné quelques raisons auparavant, mais il y en avait d’autres aussi.La majorité des viandes vendues dans les différents marchés étaient souvent offertes aux idoles dans les temps païens.Donc, certains étaient conscients de ce fait et mangeaient ces viandes comme étant sacrifiées aux idoles.Et, leurs consciences, qui étaient faibles, en étaient souillées.Mais, ce n’est pas un aliment qui nous rapproche d’Élohim.Si nous en mangeons, nous n’avons rien de plus dit Paul, et si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de moins.Mais on parle ici des aliments purs évidemment.Certains convertis de Rome étaient des gentils qui venaient d’abandonner l’idolâtrie.Ils étaient toujours superstitieux et ils croyaient toujours que les idoles avaient souillé la viande et ils y voyaient une puissance, comme ils avaient imaginé pour les scapulaires.Pour eux, il y avait une puissance dans les scapulaires, il y avait une puissance dans la viande, il y avait quelque chose que ces dieux-là avaient fait.Alors, ils se voyaient comme souillés et ils pensaient qu’ils se rapprochaient du vrai Élohim s’ils mangeaient cette viande au même titre que s’ils avaient portés des scapulaires.Mais Paul leur explique que ce n’est pas vrai, que c’est faux.

Maintenant, je veux ouvrir une parenthèse au sujet de ce que l’on appelle la nourriture casher.Il y a peu de temps, dans le journal « La Presse », un éditorial montréalais, une journaliste s’est fait engager quelques jours dans une boulangerie juive hassidique.Ces gens font ce qu’ils appellent un pain casher.Ils exigent que le fourneau soit allumé par un juif.Elle relate qu’une nuit, un non-juif a commis l’erreur d’allumer le fourneau pour faire cuire le pain.Le propriétaire a tellement été outré qu’il a jeté toute la fournée de pains.Ces pains étaient pourtant faits avec les bons ingrédients et avec la bonne recette, mais ils devenaient immangeables, impurs, car un non-juif, un impur, avait osé allumer le four pour le faire cuire.L’apôtre Paul aurait été outré, lui qui a enseigné que l’on pouvait manger de la viande pure même si elle était sacrifiée dans les temples païens.Sacrifiée et préparée par des païens.Si Paul était ici, il lutterait contre l’étiquette casher, elle est péjorative vis-à-vis des non-juifs qui se sont repentis et qui mangent de la nourriture pure.Si vous êtes un juif qui vend des marinades, elles sont casher.Si vous êtes un non-juif qui vend le même genre de marinades, elles sont impures.Mais ce n’est pas biblique.

1 Corinthiens 8 :4, Paul dit : « Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu’il n’y a point d’idole dans le monde, et qu’il n’y a qu’un seul Élohim ».Il clarifie les choses.

Au verset 7 : « Mais cette connaissance n’est pas chez tous.Quelques-uns, d’après la manière dont ils envisagent encore l’idole, mangent de ces viandes comme étant sacrifiées aux idoles, et leur conscience, qui est faible, en est souillée (ils se croient comme avec un scapulaire).Ce n’est pas un aliment qui nous rapproche d’Élohim : si nous en mangeons, nous n’avons rien de plus; si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de moins ».

Le problème n’était pas de manger la viande qui était pure, mais bien l’idolâtrie qui y était reliée.

Comme je le disais plus haut, il n’est pas biblique que si un juif prépare la nourriture pure, elle est casher, mais que si un non-juif prépare la même nourriture pure, elle n’est pas casher.Ce n’est pas ce qu’enseignait l’apôtre Paul.

Éphésiens 3 :3 : « C’est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d’écrire en peu de mots ».  Les gens qui croient en la nourriture casher n’ont pas eu la révélation qu’a eue l’apôtre Paul.

Au verset 6 : « Ce mystère, c’est que les païens sont cohéritiers, forment un même corps, et participent à la même promesse en Yeshua le Messie par l’Évangile… »

Chapitre 2, verset 19 : « Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors, mais vous êtes concitoyens des saints (de ceux qui sont considérés purs, saints), gens de la maison d’Élohim ».

Voilà !Si vous préparez la nourriture, je vous assure qu’elle est pure pourvu qu’elle le soit selon les directives bibliques.

Maintenant, j’aimerais revenir à Romains 14 :5 et 6.Quels étaient donc ces jours auxquels Paul faisait référence ?Pourquoi a t-il brisé le fil de sa pensée avec les viandes ?La réponse se trouve dans quelques phrases : « tel fait une distinction entre les jours ».Vous devez garder cela en tête.Il dit : « celui qui ne mange pas, c’est pour le Seigneur qu’il ne mange pas », donc c’est vraiment à propos des jeûnes et des demi-jeûnes, selon certains jours.Aussi, il y avait des gens qui étaient faibles, convertis depuis peu.Ils étaient fragiles, ils s’abstenaient de certains mets dans certains jours particuliers et d’autres faisaient des demi-jeûnes dans d’autres jours précis.D’autres faisaient des jeûnes complets et d’autres n’en faisaient pas du tout.À cette époque, les juifs ne s’entendaient pas non plus.Nous voyons dans Luc 18 :12 que beaucoup faisaient des demi-jeûnes deux fois par semaine, et d’autres jeûnaient le 5e et le 7e mois comme nous le voyons dans Zacharie 7 :4 et 5.Les juifs ne s’entendaient donc pas là-dessus et les gentils convertis ne s’accordaient pas non plus, à savoir quand, quel jour et comment.La congrégation était divisée et Paul voulait régler ces choses.Il leur demandait de ne pas discuter les opinions.C’est vraiment une relation personnelle entre Élohim et nous.Nous le voyons dans Matthieu 6 au verset 16 à 18 : « Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu’ils jeûnent.Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.Mais quand tu jeûnes, parfumes ta tête et laves ton visage, afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret : et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra ».C’est un sujet d’abstinence et non pas d’abolir le shabbat ou non.Ce n’était pas la question, mais l’ennemi aime mélanger les choses et les sortir de leur contexte et enlever ce qui est vraiment saint.

Aux yeux d’Élohim, ce n’est pas la date du jeûne qui importe, mais l’attitude.Il y a cependant une date importante pour le jeûne et c’est le jour de l’expiation.Il nous le demande et nous devons le faire par obéissance.

Les églises protestantes ont suivi Rome sur beaucoup de points au lieu de suivre la Parole.C’est pourquoi il y a beaucoup de mélange à ce propos.Cependant, beaucoup d’érudits protestants, au début de la réforme, connaissaient ce qui en était pour le shabbat et même Martin Luther était très éclairé à ce sujet.Il a écrit de Carl Stadt, l’un des seuls qui étaient contre l’observance du dimanche : « s’il était allé plus loin dans ses écrits sur le shabbat, le dimanche aurait cédé sa priorité et le shabbat, c’est-à-dire le samedi, serait observé comme jour saint1.Cependant, Luther n’a pas su tenir la vérité à ce sujet.Ceux qui le soutenaient ne l’auraient plus soutenu.Il a préféré son statut et le soutien des hommes plutôt que de marcher dans la vérité.Il a donc écrit : « Pour éviter des perturbations inutiles que cela occasionnerait, on continuerait à observer le dimanche2.Et les protestants ont continué à vivre dans l’impiété et à l’impiété s’est associée la nourriture impure, et ces choses ont continué dans l’Église.

Les végétariens soutenaient que toute viande était impropre à la consommation.Paul rectifie cette conception en disant aux chrétiens qu’aucune des viandes pures qu’Élohim avait créées et prises avec Action de grâce ne devait être rejetée.Cependant, Paulprécise aussi qu’il est mauvais pour un végétarien s’il entretient des doutes à ce sujet, et si ces doutes-là troublent sa conscience de consommer de la viande même pure..Dans Romains 14 :14 : Paul dit : « Je sais, et je suis persuadé par le Seigneur Yeshua que rien n’est impur en soi, et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure ».Sauf que, pour le végétarien, la chose devient impure parce qu’il la croit impure, il n’est pas encore convaincu.C’est pour cela que Paul parle en ce sens.

Au verset 20, Paul ajoute : « Pour un aliment, ne détruis pas l’oeuvre d’Élohim.À la vérité toutes choses sont pures (c’est-à-dire toutes les choses qu’Élohim a sanctifiées et nous a données comme pures); mais il est mal à l’homme, quand il mange, de devenir une pierre d’achoppement (pour ces végétariens qui étaient fragiles).Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s’abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse (pour des nés de nouveau qui sont incertains) ».Paul ne recommande aucunement de manger des viandes impures, il nous instruit seulement de ne pas manger des viandes pures en présence d’un frère végétarien, si cela peut être pour lui une occasion de chute, jusqu’à ce qu’il comprenne.On parle ici d’un frère pas de n’importe lequel végétarien, cela veut dire de ne pas être troublé si vous êtes dans un restaurant.Vous pouvez manger de la viande même s’il y a des végétariens.Vous devez conserver un équilibre dans ces choses.

Comme déjà relaté ci-dessus, la viande pure, même offerte aux idoles, n’est pas souillée.Vous devez comprendre ces choses.Mais pour celui qui croit que, comme pour un scapulaire, elle porte le signe de démon, alors oui, la personne à ce moment doit s’abstenir.C’est pour cela qu’il donne ces avertissements, mais non pas pour notre propre conscience, mais plutôt pour celle des autres.

Il dit : « Je sais, et je suis persuadé par le Seigneur Yeshua que rien n’est impur en soi, et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure ».C’est ce que cela veut dire.

Nous allons revenir à Lévitique 11 pour quelques détails intéressants.Au verset 9, Élohim dit : « Voici les animaux dont vous mangerez parmi tous ceux qui sont dans les eaux.Vous mangerez de tous ceux qui ont des nageoires et des écailles, et qui sont dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières.Au verset 12 : « Vous aurez en abomination tous ceux qui, dans les eaux, n’ont pas des nageoires et des écailles ».Les poissons purs, comme on peut le constater, se déplacent en nageant.Ceux qui sont impurs, sont les habitants des profondeurs, des prédateurs, des éboueurs.Voilà pourquoi ils sont impurs.Même les savants d’aujourd’hui reconnaissent ceux qui sont purs et impurs en ce sens là.

Un manuel de la U.S. Navy a commenté : « Tous les grands poissons dont la chair est toxique n’ont habituellement pas d’écailles.Mais à la place, ces poissons venimeux sont couverts de poils, de piquants, d’épines acérées, d’épines dorsales, ou sont enfermés dans une carapace osseuse.Certains ont une peau lisse, sans épine dorsale ni écailles.Ces gens savaient cela en ce temps-là, cela fait longtemps.Les anguilles se nourrissent pratiquement de tous types de nourritures mortes ou vivantes et sont considérées comme impures4.Ce ne sont pas des livres bibliques, mais ils le reconnaissent quand même.Le sang de l’anguille contient une substance toxique qui peut être dangereuse au contact avec les yeux ou les muqueuses5.

Malgré le fait que certains poissons soient considérés purs, nous devons malgré tout, les faire cuire adéquatement avant de les consommer sinon, nous pouvons être aux prises avec certains parasites et ténias.

Les crustacés qui n’ont ni nageoire, ni écaille, sont proscrits des lois bibliques alimentaires.Dans les livres savants de nos jours, nous retrouvons les mêmes indications.Le homard est un animal nécrophage, il se nourrit d’animaux morts et de débris et autres organismes tout comme les crabes qui sont considérés des éboueurs professionnels qui mangent presque tout.Le crabe préfère le poisson mort et il mangera tous types de charogne, de chair morte en décomposition et putréfaction6.Ces animaux ont tous été créés dans un but écologique très important.Ils sont, par nature, les collecteurs d’ordures et les éboueurs des fonds des lacs, des océans.Ils n’ont pas été créés pour servir de nourriture aux êtres humains.

Les palourdes, les huîtres, les moules, les coquilles St-Jacques, sont impropres à notre alimentation.En tant que mollusques filtreurs et sédentaires, ils filtrent de grandes quantités d’eau à l’aide de leurs branchies couvertes de mucus, lesquelles retiennent les particules nutritives.Les moules et les autres animaux qui se nourrissent de particules microscopiques sont les ultimes éboueurs de la mer7.Ces animaux filtreurs sont des aspirateurs du milieu aquatique et ils doivent purifier l’eau.

Maintenant, imaginez ce qui suit : des aspirateurs, des purificateurs, des filtreurs et des hottes de cuisine ont été inventés pour nos maisons afin d’y purifier l’air.Prendriez-vous tout ce qui y a été filtré et en feriez-vous une bonne sauce pour manger avec vos pâtes ?Évidemment, cela vous ferait réfléchir et vous diriez : « mais non ! ».Alors, vous vous devez tout autant de réfléchir lorsque vous consommez des huîtres et ce genre d’animaux, car c’est exactement ce qu’ils font.

L’Agence de sécurité sanitaire américaine (Food and drugs administration) a déclaré que les huîtres, les palourdes et les moules crues sont responsables de 85 % des maladies causées par la consommation des fruits de mer, et à raison.

Les lois bibliques concernant la diététique sont simples, rationnelles et pratiques.Le Maître les a clairement indiquées.Elles étaient existantes longtemps avant que les êtres humains ne découvrent les détails des maladies causées par les micro-organismes, le cycle de vie des parasites et l’écologie en général.Élohim les avait révélées dans les principes efficaces destinés à nous protéger et pour constater aussi notre obéissance malgré l’environnement hostile à sa Parole.Les gens vous diront, parce que vous refusez de manger des huîtres, du porc ou autres : « vous êtes fous ! ».Et pourtant non, vous êtes un des saints qui dites : « mon Maître est le Créateur, l’Élohim qui a donné la Parole biblique ».Voilà pourquoi vous faites ces choses.C’est votre sagesse et non pas une folie.

Puisque ces lois sont si logiques et bénéfiques pour l’humanité, d’où vient l’idée qu’elles auraient été abolies ?Pourquoi les chrétiens disent qu’elles sont abolies ?La réponse se trouve dans les interprétations.L’interprétation que l’on fait de la Parole.

Marc 7 :2 : (Au verset 1, on voit que ce sont les pharisiens et les scribes qui parlent) « Ils virent quelques-uns de ses disciples prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire, non lavées (c’est selon leur tradition.Ils disaient à ce moment ce qui était pur et impur, selon leur tradition).Or, les pharisiens et les juifs ne mangeaient pas sans s’être lavé soigneusement les mains, conformément à la tradition des anciens (on parle selon le judaïsme : ce peut être le Talmud ou le Midrash, mais ce n’est pas selon la Thora ou la loi d’Élohim.Voilà comment débute ce chapitre); et, quand ils reviennent de la place publique, ils ne mangent qu’après s’être purifiés.Ils ont encore beaucoup d’autres observances traditionnelles, comme le lavage des coupes, des cruches et des vases d’airain.Et les pharisiens et les scribes lui demandèrent : pourquoi tes disciples ne suivent-ils par la tradition des anciens (si vous êtes disciples de Yeshua, vous ne suivez pas la tradition du judaïsme, des anciens juifs, mais plutôt de la Thora), mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures ? (Que répond le Seigneur ?).Yeshua leur répondit : hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit : ce peuple m’honore des lèvres, mais son coeur est éloigné de moi.C’est en vain qu’ils m’honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.Vous abandonnez le commandement d’Élohim, et vous observez la tradition des hommes.Il leur dit encore : vous anéantissez fort bien le commandement d’Élohim, pour garder votre tradition».

Au verset 14 : « Ensuite, ayant de nouveau appelé la foule à lui, il leur dit : écoutez-moi tous, et comprenez (le Messie va leur parler de la tradition, leur purification selon des lois humaines et non bibliques).Il n’est hors de l’homme rien qui, entrant en lui, puisse le souiller; mais ce qui sort de l’homme, c’est ce qui le souille (il dit ce n’est pas parce que tu te laves les mains que ton coeur est pur et ce n’est pas parce que tes mains sont sales que ton coeur est souillé) ».

Au verset 18 : « Il leur dit : vous aussi, êtes-vous donc sans intelligence ?Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l’homme ne peut le souiller ? (le Seigneur parle ici de toute nourriture que la Parole a déclarée pure, saine pour la consommation) ».Jean 17 :17 : « Sanctifie-les par ta Parole… » signifie de nous donner l’intelligence de marcher dans ce que sa Parole déclare saint.C’est tellement évident que Pierre, bien des années plus tard, ne mange pas de viandes impures.Donc, la leçon donnée ici ne parle pas de ce sujet.

Le Seigneur dit aux versets 21 et 22 : « Car c’est du dedans, c’est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie ».

Le problème n’était pas que les pharisiens mangeaient de la nourriture impure, mais bien qu’ils vivaient méchamment.Ils se croyaient saints par leurs traditions.Voilà ce que le Messie leur exposait.Voilà ce que nous devons comprendre.C’était une leçon en rapport aux traditions humaines qui, selon les dirigeants religieux, les rendaient saints.Ce n’était pas du tout d’abolir la loi concernant la nourriture.C’est pourquoi Pierre ne mangeait rien d’impur.Et c’est pourquoi Élohim punira ceux qui font ces choses lorsque Yeshua reviendra.

Le docteur Samuel Bacchiocchi écrit dans le livre « From shabbat to sunday (1997) » : « Les facteurs sociaux, politiques et religieux qui ont influencé les doctrines de l’Église au IIe siècle (les premiers apôtres étant morts), comme un nombre croissant entrait dans l’Église, il fallait faire face à un fort climat d’antisémitisme qui se répandait dans l’empire romain à cette époque, suite aux attaques des auteurs latins et grecs qui tournaient les coutumes juives en dérision ».

Afin de tenter de se créer une nouvelle identité, ils commencèrent à substituer de nouvelles coutumes empruntées pour la plupart à la culture païenne environnante aux pratiques bibliques dites juives.Cela incluait le remplacement du shabbat par le culte du dimanche, la Pâque par les pâques et très probablement, l’abolition des lois diététiques.Comme le fit remarquer Bacchiocchi, les premiers écrivains chrétiens développèrent des façons très originales d’interpréter les Écritures pour tenter d’établir un fondement biblique à leurs nouvelles pratiques.Ils cherchaient aussi à discréditer les pratiques juives décrites dans la Bible.

Esaïe 2 :2 et 3 : « Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel (c’est-à-dire son gouvernement) sera fondée sur le sommet des montagnes (c’est-à-dire le gouvernement des hommes), qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront.Des peuples s’y rendront en foule, et diront : venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison de l’Élohim de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers.Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la Parole de l’Éternel ».

Les prophéties expliquent qu’après le retour du Messie, les nations viendront apprendre la loi à Jérusalem.Vous devez aujourd’hui l’apprendre et vous y soumettre.C’est ce qui doit se vivre, c’est ce qui se vivait et c’est ce qui se vivra bientôt au retour du Messie.

Dans une chronique santé du Journal de Montréal, le docteur en médecine chirurgien traumatologue, Ronald St-Denis, écrit à propos du choléra.Il dit : « C’est une bactérie vibrio-cholerae ou bacille virgule qui provoque le choléra, présente dans l’eau et dans les aliments contaminés comme les mollusques, les crustacés et les poissons crus ou qui ne sont pas suffisamment cuits.La bactérie s’introduit à l’intérieur du corps et une fois dans l’intestin, ne tarde pas à sévir.Souvent, quelques heures seulement lui suffisent pour provoquer la toxi-infection intestinale caractéristique de la maladie.

Comme vous pouvez le voir, c’est parce que les humains ont mangé ce qui est impur et qu’ils ont brisé les lois saintes au sujet de la nourriture qu’il y a une pareille malédiction de choléra à Haïti ou ailleurs.

Encore une fois, je parle à ceux qui acceptent que la Bible est la Parole du Créateur et qui ont reçu cette précieuse foi pour reconnaître que la bénédiction est reliée à l’obéissance de la Thora, comme l’Église primitive le croyait, et que la malédiction, à brève ou longue échéance, est pour ceux qui se moquent de ce qui est saint ou profane et de ce qui est pur ou impur.

2 Pierre 1 :1 : « Simon Pierre, serviteur et apôtre de Yeshua le Messie, à ceux qui ont reçu en partage une foi du même prix que la nôtre… ».

Voilà à qui parlait l’apôtre Pierre.Les seuls qui pouvaient le comprendre.Les seuls qui peuvent comprendre le message que je viens de vous exposer aujourd’hui, soit ceux qui ont reçu en partage cette foi en la Parole divine.

Ne perdez pas de vue que lorsque le Messie affirme, dans Marc 7, que ce n’est pas ce qui entre dans le ventre qui souille l’homme, les disciples, les juifs, sont conscients que le Maître ne parle pas de manger de la nourriture impure, comme le scorpion ou le porc, mais bien plutôt que la leçon est à propos des traditions humaines qui, pour les dirigeants religieux, avaient et ont encore une importance pour leur sanctification.Vous devez saisir ces choses.Ici, les pharisiens donnaient l’autorité à la tradition de se laver les mains pour être saints devant Élohim.Et rappelez-vous ce que leur a répondu le Messie : « Hypocrites ».

Après la résurrection du Messie et après avoir reçu le Saint-Esprit, les apôtres avaient bien compris la leçon et personne ne s’est imaginé pouvoir manger d’ animaux impurs.C’est pourquoi l’étonnement de Pierre dans Actes 10, mais la leçon de ce chapitre n’était pas non plus de dire que les aliments impurs devenaient purs, mais bien de faire savoir que ceux qui étaient élus parmi les gentils étaient aussi purs que les juifs.

N’oubliez pas : « Sanctifie-les par ta Parole » veut dire : Père, apprends-leur a observer ta loi afin qu’ils soient saints dans leur conduite.

« Tout est sanctifié par la Parole » veut donc dire : La Parole, la loi, nous guide afin que toute action soit sainte.

Donc, soyez saints comme Yeshua est saint, soyez des imitateurs d’Élohim, le Père.


1Extrait de « Against celestial prophets»

2Extrait de « The New Shaff-Herzog Encyclopedia of Religious Knowledges “Sunday” »

4Extrait de « Internationale wildlife Encyclopedia de 1990 »

5Extrait de « Encyclopedia of aquatic life de 1988 »

6Extrait de « Encyclopedia of Americana de 1996 et International wildlife encyclopedia »

7Extrait de « International wildlife encyclopedia de 1990 »

Les commentaires sont fermés.